[Critique Ciné] Rebelle

Réalisé par: Mark Andrews, Brenda Chapman
Avec les voix de: Bérénice Bejo, Jacques Frantz, Nathalie Homs
Durée: 1h35

Bande Annonce:
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=lTXhMWZh7nI]

Résumé:
Dans une écosse lointaine et régie par les traditions, il est prévu que le princesse du royaume épouse l’un des héritiers des clans rivaux afin de faire perdurer la paix. Seulement la jeune et aventureuse princesse Merida n’aspire pas du tout à se marier et ne rêve que de liberté et d’aventure. La jeune fille va donc aller contre les traditions et user de magie afin de braver son desti
n.

Mon Avis:

Après 3 séances de « The Dark Knight Rises », je me suis enfin décidé à aller voir autre chose au cinéma car il n’y a pas que Batman dans la vie XD. C’est donc le jour de sa sortie (le 01/08/2012) qu’avec Me Kawakun nous sommes allés voir le dernier né des studio Pixar : Rebelle.
En cette période estivale les films d’animation sont légion (Madagascar 3, L’age de Glace 4, Le Lorax…) et bien que je ne sois pas forcément toujours très « client » de ces productions, j’avoue que Rebelle m’intéressait un minimum grâce notamment à un contexte originale (l’écosse du moyen age) ainsi qu’a une héroïne pour le moins hors du commun.

Merida, une héroïne bien différente des princesses Disney habituelle

En effet la jeune Merida n’est pas forcément le genre de princesse que l’on retrouve fréquemment dans les films d’animation et se différencie des autres de par son design tout d’abord (un visage tout rond, des vêtements assez sobre et une crinière rousse flamboyante) mais également de par son caractère très affirmé et finalement assez masculin. Malheureusement si le personnage principal est convaincant et plus qu’attachant, ce n’est pas le cas des autres protagonistes qui sont tous plus caricaturaux les uns que les autres et qui n’ont de ce fait aucune crédibilité. Certes on sent qu’un effort à été fourni sur certains personnages comme Elinor (la mère de Merida et reine du royaume) mais cela reste insuffisant et si l’humour potache des 3 jumeaux reste sympathique, cela ne sauve en rien le reste du casting qui en devient plus exaspérant qu’autre chose.

Les chefs des clans rivaux ou le fleuron des personnages les plus irritants et inutiles

Au niveau du scénario le constat n’est pas tellement plus brillant. L’intrigue manque clairement de consistance et s’avère finalement assez brouillonne mélangeant plusieurs événements qui n’ont pas forcément de rapport les uns avec les autres si bien qu’il en devient difficile de cerner le cœur de l’histoire. Des éléments viennent se greffer de ci de la (la sorcière qui sort de nulle part, le roi maudit…) mais le tout souffre d’un manque de profondeur mais aussi de liaison ce qui empêche le spectateur de rentrer pleinement dans l’intrigue. Malgré ses défauts l’histoire plaira certainement aux enfants mais les « grands » regretteront certainement le coté très « 1er degré » du film et son manque de sous entendu. Il y a bien un petit coté crise existentielle de l’adolescence ainsi que la mésentente et les problèmes de communication entre parents et enfants mais la encore le sujet n’est qu’effleuré et traité de façon superficielle.

Une relation mère/fille criante de vérité malgré une certaine légèreté

Fort heureusement tout n’est pas à jeter dans ce nouveau Pixar qui ne reflète peut être  pas le meilleur niveau du studio mais qui il faut le reconnaitre brille particuliérement par sa réalisation, sa bande son et son ambiance.
Visuellement le film est très réussi, les décors sont somptueux et possèdent ce petit coté à la fois mystérieux et majestueux qui collent parfaitement avec le cadre si particulier qu’est l’Écosse. L’ambiance celtique est d’ailleurs admirablement bien rendu grâce à des musiques à la fois efficace et discrète.
Techniquement au top niveau (malgré une 3d inutile) Rebelle s’offre même quelques scénes épiques(séquence de tir à l’arc, course à cheval, combat d’ours…) grâce à la qualité de son animation ainsi qu’un certain don pour la mise en scéne.

Le film sait tout de même se rendre intéressant grâce à des passages à l’ambiance particuliérement réussie

Au final Pixar livre ici un film assez moyen et bien en deçà de ce que le studio est capable de faire mais qui reste tout de même assez plaisant. Souffrant notamment de lacunes scénaristiques, Rebelle n’en est pas moins une réussite visuelle et technique et bénéficie malgré tout d’une aura sympathique grâce à son personnage principal attachant ainsi qu’a son ambiance et son cadre atypique.
Un film clairement destiné aux enfants mais qui saura également charmer un public peu exigeant.

Ma note: 12/20

Ce contenu a été publié dans Ciné, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *