[Achats]Sorties Mangas Janvier 2011

Je l’avais annoncé et le voici, le 1er article consacré aux sorties mangas mensuelles de 2011.
Comme dit précédemment, la rubrique va connaitre quelques modifications afin de la rendre plus riche.
La présentation se fera toujours par Éditeurs, mais chaque volume aura droit à sa propre photo, un court résumé (1 ou 2 phrases) et ce que j’en ai pensé.
Il peut arriver que je n’ai pas lu certains volumes présentés auquel cas je le mentionnerais.

Voila pour les modifications, laissons maintenant place aux mangas:

AKATA/DELCOURT

J’aime les sushis vol3
Hanayu progresse à grand pas dans la réalisation de son rêve puisqu’elle parvient à avouer à sa famille qu’elle veut devenir « chef sushi » et parvient de le même temps à décrocher une place d’apprenti dans un restaurant de sushi.
Hayato quant à lui semble prêt à renoncer à son rêve de devenir pâtissier.

 

L’histoire suit son bonhomme de chemin et les choses avancent un peu plus dans cette série toujours agréable à lire. L’humour toujours très présent laisse cependant un peu de place dans ce volume à un certain sentimentalisme.

 

GLENAT

Bleach vol40
Dans le Hueco Mundo, le combat entre Ulquiorra et Ichigo fait rage. Ce dernier, bientot soutenu par Ishida, donne tout ce qu’il à dans ce terrible combat mais rien ne semble pouvoir arréter la « Cuarta Espada ».

 

k

Je pense que c’est à partir de ce volume que Bleach à perdu une partie de son intérêt car pour ma part je n’ai pas du tout accroché au syndrome de « la transformation sortie de nulle part » qui frappe dans ce volume Ulquiorra et qui semble vouloir s’étendre à d’autres.
Dommage car la série tenait vraiment la route sur les 39 derniers tomes.

 

Eyeshield 21 vol 34
La finale du Christmas Bowl touche à sa fin et les Deimon Devil Bats parviennent tant bien que mal à coller au score. Mais la terrible équipe des Teikoku Alexander n’a pas dit son dernier mot et leur capitaine, Takeru Yamato, compte bien prouver à Sena qui est le véritable Eyeshield 21.

k

Depuis le match contre les Ojo White Knights, la série offre des rencontre d’une intensité toujours plus forte et avec cette finale on atteint vraiment des sommets. Les joueurs de Deimon sont à l’honneur et montrent toute l’étendue de leur capacité dans des actions de jeu magistralement mise en scène. Les dessins, toujours très dynamique, renforce la puissance que dégage l’équipe. Un excellent tome qui aurait pu ( et je pense aurait du) être le dernier, la finale du Christmas Bowl représentant le but ultime de cette équipe de Deimon.

Mixim 11 vol1
Ichimatsu et ses 2 amis, Takezo et Koume, sont à la recherche du grand amour mais pour des raisons qui leur échappent, ils n’ont aucun succès auprès des filles.
Un soir, une jeune femme venue des étoiles va leur révéler la raison de leur malchance amoureuse : ils sont tous les 3 victime d’une malédiction.


k
Nobuyuki Anzai
fait partie des auteurs que j’apprécie particulièrement et dont je surveille les sorties. Avec cette série, il signe une œuvre à mi-chemin entre le pur « shonen » et le « shonen ai » (comédie romantique pour garçon). Le résultat est assez étrange et les dessins de l’auteur ne sont pas aussi beau que dans ses séries précédentes (Flame of Recca en tête). L’histoire reste cependant intéressante et il me tarde d’en voir un peu plus.
Fait étrange, cette série présente une édition de moins bonne qualité que d’autres séries (Eyeshield21 et Bleach par exemple) pour un prix identique.

 

KANA

Bakuman vol5
Saiko et Chujin ont enfin obtenu une publication dans le jump et doivent donc changer de responsable. Mais le monde du manga est sans pitié et alors que la concurrence fait rage, nos 2 apprentis vont devoir apprendre à se maintenir dans le haut du classement afin d’éviter un arrêt prématuré de leur série.

 

Ce volume très instructif quant au fonctionnement d’une institution telle que le fameux « Shonen Jump » permet de relancer la série et nous permet de plonger dans le monde des mangakas professionnels.

 

Pluto vol6
L’inspecteur Gesicht poursuit son enquête sur la destruction des robots les plus puissants et il touche au but puisqu’il ne tardera pas à se retrouver face au terrible « Pluto », le responsable de cette vague d’assassinat.

 

 

On sent que la fin de la série est proche tant ce volume est riche en révélation et en émotion. Les masques commencent à tomber et les ficelles de cette intrigue se dénouent peu à peu. Naoki Urasawa illustre à merveille cette histoire de Osamu Tezuka dont le prochain volume s’annonce passionnant.

 

Cat Street vol4

Keito, très remarqué dans le clip ou elle a tourné, est devenue la star de El liston. A nouveau les gens s’intéresse à elle mais elle sait que cela n’est que temporaire et qu’il lui reste beaucoup à faire pour être meilleure.
Alors qu’elle décide de persévérer sur cette voie, le passé du directeur de l’école ressurgit menaçant El liston de fermeture.

 

Volume intéressant puisqu’il permet d’en apprendre un peu plus sur des personnages comme le directeur de l’école ou encore Koichi. On y voit aussi Keito se tourner peu à peu vers l’avenir même si les séquelles de son passé son toujours présente.
Cependant le triangle amoureux qui commence à se mettre en place risque de plonger le reste de la série dans une profonde mièvrerie.

Hotaru vol1&2

Acheté pour Madame Kawa, ce shojo plutôt moyen graphiquement ne fait pas partie de mes priorités, il est donc sur la pile des « à lire quand j’aurais le temps » …

 

 

 

KI-OON

Over Bleed vol2
Kei, surnommé « le chien enragé », continue sa course après Bunen, l’amenant à affronter des adversaires de plus en plus fort. De son coté Bunen va devoir affronter Makoto Hyuga, un kick boxer professionnel, dans un tournoi organisé par la « wild dog tribe ».

 

Un volume d’excellente facture pour peu qu’on aime les combats de rue ou tout les coups sont permis. Ici Kei se rapproche inexorablement de Bunnen mais également de son combat contre « le chien enragé des W.D.T ». Les combats sont très bien mis en scène et on sent une véritable puissance qui se dégage des coups de chacun. Mention spéciale pour le combat de Bunnen absolument remarquable. Bref une montée en puissance crescendo qui promet un volume final des plus explosifs.

 

KUROKAWA

Arata vol4
Arata, après avoir affronté et secouru Kannagi, entre finalement avec son petit groupe sur le territoire de Yorunami, l’un des 12 fourreaux.

 

 

 

Exelente surprise que ce « shojo » (tirant tout de meme vers le « shonen« ). L’histoire avance doucement dans le monde « des 12 fourreaux » avec dans ce 4éme volume une histoire très touchante. Du coté de notre monde il est regrettable de ne pas en voir un peu plus même si l’intérêt scénariste est plus limité que celui « des 12 fourreaux ».

 

Saint Seiya the lost canvas vol15
L’arche pour le « lost canvas » est enfin prête à décoller mais Eaque, le spectre de Garuda compte bien la détruire. S’engage alors un combat titanesque entre l’un des juges d’Hadés et Sisyphe, le chevalier d’or du Sagittaire.

 

 

Dans ce volume, on retrouve tout ce qui à fait le succès de l’œuvre originale et les personnages crées par Shiori Teshirogi n’ont rien a envier à ceux de Masami Kurumada.

 

 

PIKA

Air Gear vol 25
La victoire dans « l’inorganet » permet aux Kogarasu Maru de participer au « Gram Scale » le tournoi ou s’affrontent les gangs des meilleurs riders. Mais à peine de retour, les Kogarasu Maru doivent deja faire face à leur 2éme combat alors que Génésis s’apprête à s’en prendre au Trident.

 

 

Toujours aussi belle graphiquement, la série entame un passage important puisqu’il va décider de qui sera le roi des rois, toutes les plus grosses pointures du « Air treck » se rassemblent pour des affrontements démesurés. Dommage que le tout soit assez brouillon et surtout que les personnages principaux soient un peu mis en retrait.

 

Fairy Tail vol16
A peine la menace « Luxus » écarté, la guilde Fairy Tail  a à peine le temps de célébrer la fête des moissons qu’une nouvelle menace se présente : L’alliance de Baram, une organisation de plusieurs guildes clandestines. Pour leur faire face, Fairy Tail décide de s’allier avec 2 autres guildes.

k

Excellent volume qui ouvre une nouvelle partie de l’histoire et qui fait apparaitre des personnages très prometteurs tels que les « Oracion Seis » ou encore la mystérieuse Wendy.

 

Highschool of the dead vol6
Retranchés dans un centre commercial, Takashi et ses amis vivent avec un groupe de survivants. Quant l’un d’eux laisse entrer les zombies, il ne reste plus que la fuite mais certains ne sont pas prêt à quitter le centre commercial.

 

 

Enfin la suite de cette série et il aura fallu attendre un certain temps pour avoir ce volume qui est une sorte d’hommage au film « zombie » de Romero (film culte ^^). Un volume plutôt calme comparé aux précédents en espérant que de ne soit pas le 1er signe d’un certain essoufflement des auteurs.

 

Negima vol28
Le tournoi est enfin terminé mais le repos sera de coutre durée car le plus dur reste à venir et chacune des éléves de la classe 3-A devra passer un pactio en vue du combat final. C’est alors qu’apparait le gouverneur d’Ostia, un individu hostile qui dit détenir des informations sur le « véritable ennemi » de Negi.

 

Sorte de volume de transition après le tournoi, c’est surtout l’occasion de mettre en avant les sentiments de chacun au sein du groupe de Negi. Cependant l’intrigue est sur le point de s’éclaircir avec l’arrivée du Gouverneur qui semble détenir les clés du passé de Negi.

 

Negima Neo vol2

 

 

 

 

 

Après le vol 28 de Negima, je n’ai pas encore eut le courage de m’attaquer au 2nd volume de ce spin off et dont le1er volume ne n’avait pas vraiment emballé.

 

SOLEIL

Valkyria Chronicles vol2
Après Vassel, l’escouade 7 de la milice de Gallia est envoyé dans le désert de Barious pour enquêter sur d’étranges ruines. A leur arrivée tout semble calme mais rapidement les choses s’enveniment.

 

k

k
Volume plus sombre et dramatique, marquant l’entrée en scène des « Valkyrias » et de leur puissance de destruction et entrainant un certain chaos au sein des troupes de la milice.

 

TAIFU

Jeux de demoiselles vol1
Makoto Totsugawa est un garçon bien particulier puisqu’il secrète dans son sperme des phéromones qui le rendent irrésistible ce qui intéresse beaucoup le laboratoire ou sa sœur travail.

 

k

k
1er manga hentai que je prends le temps de lire mais qui m’a surtout attiré par des dessins plutôt jolis et dont les dialogues sont à mourir de rire.

 

Voila j’ai enfin terminé ce 1er article nouvelle formule qui m’a prit beaucoup plus de temps que je ne l’aurais imaginé.
Je ne sais pas si garderais encore cette forme pour les prochains et je verrais cela en temps voulu.
Sur ce je vous souhaite une bonne lecture et vous dit à bientôt sur le blog.

 


 

 

 

Ce contenu a été publié dans Manga, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *