35éme trophée de platine: Final Fantasy XIII-2


Ayant apprécié Final Fantasy XIII, je dois dire que j’attendais tout particulièrement sa suite directe: Final Fantasy XIII-2 qui d’après Square Enix devait améliorer tout les défauts de son prédécesseur, ce que les 1ers retours de tests semblaient confirmer. Un peu plus de 2 mois après sa sortie, le jeu vient enfin de me révéler ses ultimes secret et il est donc temps de faire un peu le bilan de cette suite au travers d’un billet un peu particulier puisque je n’ai joué à ce jeu que 3/4 d’heures environ . En effet c’est Me Kawakun qui s’est chargé de faire l’aventure à ma place (en même temps c’était son cadeau d’anniv) me relayant de ce fait au rang de simple spectateur.

Au départ je pensais faire le jeu une fois que Me Kawakun en aurait eut finie avec sa partie mais au fur et à mesure qu’elle progressait, je me suis rendu compte de certaines petites choses qui ne m’ont vraiment pas emballées du tout et qui me font dire que sur bien des points Final Fantasy XIII-2 est inférieur à son prédécesseur.
Je n’ai rien du tout contre Serah et Noel mais j’aurais aimé avoir plus de 2 personnages à mettre dans mon équipe comme c’était le cas dans le XIII. Et le système de « Pet » n’arrange rien à mon désarroi … franchement il faudra m’expliquer à quel moment l’idée de retirer le 3éme personnage de l’équipe pour le remplacer par un monstre la plupart du temps hideux et inutile à pu sembler bonne car pour moi c’est juste du foutage de gueule surtout quand les anciens personnages sont présents dans l’histoire et qu’ils participent même à certains combats. Si seulement il n’y avait que les personnages cela irait mais j’ai regretté également la trop grande simplicité du jeu qui empêche de profiter du système de combat, ces derniers se limitant à l’usage quasi unique de l’auto-attaque. En même temps il n’y a pas grand chose d’autres à faire durant les combats, de temps en temps un « QTE » afin de déclencher la super attaque de son monstre, un petit tour par les objets et pis c’est tout (comme dirait l’autre), ah nan j’allais oublier l’unique attaque spéciale pour chacun des personnages que j’ai découverte totalement par hasard et dont on peu se passer durant l’intégralité du jeu. C’est curieux mais je n’avais absolument pas eut ce sentiment de pauvreté quand je jouais à l’épisode précédent mais peut être est ce parce qu’il y avait les « eidolons », les invocations si chères à la saga FF depuis quelques épisodes déjà et qui sont malheureusement absente de Final Fantasy XIII-2 ce qui m’échappe totalement.
Cela fait tout de même beaucoup de « défauts » pour un jeu censé corriger les problèmes de ce prédécesseur, mission dont il ne s’acquitte qu’a moitié. En effet les « PNJ » font leur grand retour ainsi que les villes mais de façon assez peu convaincantes et surtout sans réellement corriger l’aspect couloir  puisque finalement le joueur n’a pas tellement plus de choix de déplacement mais il peut au moins choisir son niveau qui est constitué de couloirs tout simplement plus grands … un procédé astucieux pour donner une impression de liberté.
N’ayant pas fait le jeu complétement d’aucun pourrait trouver ma critique un peu facile mais c’est réellement ce que j’ai ressenti après avoir longuement vu jouer Me Kawakun et expédié quelques combats notamment contre les boss.
Le jeu possède malgré tout quelques qualités d’ordre graphique tout d’abord, les environnements sont très jolis et variés et j’ai apprécié le design des personnages. Les musiques sont également très plaisantes et constituent un véritable plus pour le jeu, l’OST est d’ailleurs une véritable perle dans le genre. Malgré ce que j’ai pu dire sur le gameplay, il reste malgré tout simple et efficace ce qui permet de s’amuser rapidement et de profiter des graphismes sans se soucier du reste.
Malheureusement cela ne m’a pas convaincu et j’ai donc laissé Me Kawakun se charger de la platine qui ne pose absolument aucune difficulté. Pour ceux qui voudrait voir de quoi il retourne voici le lien vers le guide made in ps3thc : ici
Un trophée de platine essentiellement centré sur le temps de jeu plutôt que sur le skill donc et qui après plus e 2 mois ( bah oui elle va toujours en cours et à même des partiels ^^) vient se rajouter à ma collection :


Un petit tour rapide sur la Gamer Card qui affiche déjà 36 trophées de platine étant donné qu’entre temps j’ai décroché (enfin) celui de Soulcalibur V.

Trophées de Shin_Kawa
Platines de Shin_KawaPlatines de Shin_Kawa

Je vais quand même être franc, bien que Final Fantasy XIII-2 m’ait déçu j’attends tout de même avec impatience sa suite qui je l’espère sera cette fois ci vraiment meilleure. En attendant j’ai des envies de rétro en ce moment donc je vais me lancer dans Devil May Cry HD collection acquis récemment  alors qu’en parallèle je pense me replonger dans Nier avant d’attaquer la semaine prochaine Resident Evil Opération Raccoon City avec mon compère Drizzt. Bref tout un programme pour mes dernières semaines de repos (je l’espère) alors que de nombreux titres sont encore en attente XD.

Ce contenu a été publié dans Trophées, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 Responses to 35éme trophée de platine: Final Fantasy XIII-2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *