[Lecture] Prophecy vol1

Mea culpa ces derniers temps je ne parle plus trop de mes lectures et j’ai pris un retard considérable dans mes différents billets concernant aussi bien les mangas ( j’ai pas fait de bilan des sorties depuis des lustres) que les comics (Kick Ass 2 et pléthore de Batman).
Il y ‘a pourtant un volume qui m’a tapé dans l’œil et dont je souhaite vous parler, il s’agit du 1er tome de Prophecy le nouveau thriller de Tetsuya Tsutsui.
Alors oui j’ai pas mal de retard car le bouquin édité par Ki-oon est deja disponible depuis un certain temps (depuis le 28/06/2012 pour être précis) mais si je tiens à vous en parlez c’est d’abord parce que le bonhomme est deja à l’origine de plusieurs œuvres bien foutues et prenantes (Duds Hunt, Manhole, Reset, le tout édité par Ki-oon également) mais c’est aussi et surtout parce que je suis tombé sous le charme du pitch de « Prophecy » qui annonce un face à face palpitant entre la brigade anti cybercriminalité de Tokyo et un mystérieux individu masqué se faisant appeler Paperboy.

Paperboy annonce sa prochaine victime et s’apprête à rendre justice

Pour cette nouvelle série Tetsuya Tsutsui nous plonge donc dans un Tokyo contemporain ou le lecteur va découvrir et suivre les membres du département anti-cybercriminalité  chargé de lutter contre les crimes commis sur internet. Cette nouvelle unité dirigé par la lieutenante Erika Yoshino va se retrouver confronter à un mystérieux individu masqué se faisant appeler Paperboy. Ce dernier poste réguliérement des vidéos sur le net dans lesquelles il dévoile les crimes qu’il s’apprête à commettre ainsi que les raisons qui le pousse à agir. Dés lors telle des prophéties, les annonces de Paperboy se réalise laissant les autorités impuissantes.
S’engage alors une course poursuite afin de démasquer et de stopper ce mystérieux personnage alors que ces messages trouvent de plus en plus de soutient auprès de la population.

Le face à face entre Erika et Paperboy s’annonce des plus passionnant

Le ton est donc donné pour ce thriller qui mêle vengeance et injustice sociale sur fond de nouvelles technologies, des thèmes particuliérement appréciés par Tetsuya Tsutsui et que l’on retrouve ici.
Pourtant les début du volume et de l’intrigue sont un peu poussif et surtout bien loin de ce que le résumé au dos du volume laissait présager. Les faits sont traités d’une façon moins violente et finalement beaucoup plus sobre que je ne m’y attendais et cela peut laisser un léger sentiment de déception. Heureusement les choses évolue très rapidement permettant d’élargir considérablement le champs de possibilités, laissant entrevoir quelque chose de plus « imposant » qu’une simple enquête policière.
Tout au long du volume, l’auteur alterne habilement entre le point de vue des enquêteurs ainsi que celui de Paperboy en se plongeant dans son présent mais également dans son passé afin d’exposer aux lecteurs les raisons des actions de ce dernier. Ce dernier élément est assez surprenant car finalement ce 1er tome en dévoile énormément sur ce mystérieux personnage ce qui laisse à penser que comme ces précédentes œuvres, la série devrait être assez courte.

Des dessins d’une grande finesse et très réaliste

Au niveau des dessins c’est avec grand plaisir que l’on retrouve le style très épuré de Tetsuya Tsutsui. Les dessins sont ici très fin et semblent parfois même à la limite du crayonné mais le rendu global reste très bon et surtout très réaliste.
Mention spéciale pour les visages qui sont terriblement expressif et qui reflètent à merveille l’état d’esprit des différents personnages. Tout aussi efficace, la mise en scéne permet une excellente lisibilité tout en restant assez sobre ce qui par moment peu faire penser à de la BD malgré le format et l’absence de couleurs.
A noter également l’excellent travail de Ki-oon sur cette série créée spécialement à la demande de l’éditeur. On retiendra surtout la qualité du papier et de la reliure qui permettent une lecture très agréable.

Certainement l’un des point fort du dessin: l’expressivité des visages

Au final voila un très bon 1er volume pour Prophecy à mi chemin entre Death Note et Akumetsu.
Certes ce 1er tome peut être un peu surprenant sur certains aspects mais il tient ses promesses et permet de bien rentrer dans l’histoire tout en proposant des dessins de haute volée. Tetsuya Tsutsui revient donc en force avec cette nouvelle série et il ne reste plus qu’a espérer que les tomes suivants continueront sur la même lancée et offriront la même qualité que ce 1er volume.

Ce contenu a été publié dans Manga, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

One Response to [Lecture] Prophecy vol1

  1. ARU dit :

    Un très bon manga pour un très bon article 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *