[Lecture Manga] Gloutons & Dragons tome 01

Vous le savez peut être (ou pas) mais l’heroic fantasy est un genre que je n’affectionne pas particulièrement et qui la plupart du temps me laisse indifférent. Cependant il arrive parfois que, pour une raison ou une autre, je m’éloigne de ma zone de confort et me plonge dans des aventures ou se côtoient elfes, nains, trolls et autres dragons.
Cette fois ci c’est à cause ou plutot grâce aux éditions Casterman que j’effectue une nouvelle excursion dans le genre puisqu’ils m’ont gentiment fait parvenir le 1er tome de « Gloutons et Dragons » (« Dungeon Meshi » en vo), une série à mi chemin entre Toriko et Donjons & Dragons.
J’ai agréablement été surpris par cette sympathique série que je n’attendais absolument pas et je vous propose donc mon avis sur ce 1er volume.

« Votre équipe d’aventuriers affamés se retrouve privées de provisions en pleine exploration d’un donjon infesté de monstres. Dépêchez vous! L’un de vos compagnons vient d’être dévoré par un Dragon. Quand le monstre l’aura entièrement digéré, vous ne pourrez plus le ressusciter! Et si la réponse était là, sous vos yeux? Pleine de griffes ou de crocs, de poils ou d’écailles, de tentacules ou de pinces … mais appétissante, non ? »
Voici mot pour mot le résumé qui figure sur la quatrième de couverture du manga et qui résume à merveille le point de départ de cette série signée Ryoko Kui.
Le pitch de départ et aussi efficace qu’il est original et aborde le « dungeon crowling » sous un aspect tout à fait inédit et plaisant.


En effet il ne s’agit plus ici de traverser le donjon en trucidant tout ce qui passe à portée de lame mais plutot de considérer les différentes créatures qui le peuple comme une source potentielle de nourriture qu’il faut donc apprendre à chasser et à préparer.
Chaque chapitre est donc l’occasion pour nos aventuriers (Laios le chevalier, Tylchak le voleur, Senshi le nain et l’elfe magicienne Marcyle) de découvrir une nouvelle recette ayant pour ingrédient les monstres peuplant la partie du donjon qu’ils arpentent. Cela permet à la fois de développer le bestiaire (présentation du monstre, façon de le chasser et de le cuisiner) mais également d’ouvrir l’univers en développant l’histoire des personnages et les liens qui les unissent.
Ce premier volume pose donc solidement les bases de toute la partie gastronomique du titre mais promet également une histoire jouissant de la profondeur des récits d’heroic fantasy.

Du coté des dessins c’est loin d’être extraordinaire même si le style de l’auteur reste tout à fait efficace. On sent très clairement qu’un soin tout particulier à été apporté au design des créatures contrairement aux personnages humains qui sont génériques et passe partout. Leur rendu, en plus d’être extrêmement « cliché », est assez inégal oscillant entre le bon et le moins bon. Ils n’en restent pas moins attachant grâce notamment à des expressions faciales que je trouve très communicatives et assez mignonnes. Mention spéciale à l’elfe Marcyle qui par moment se montre tout à fait craquante.
Le titre se paye malgré tout quelques jolies pages (en général mettant en scène les monstres) et bénéficie surtout d’une mise en scéne et d’un découpage le rendant parfaitement lisible malgré les nombreux textes et explications.

A la lecture de ce 1er volume de « Gloutons & Dragons » je n’ai pu m’empêcher de penser à « Dragon’s Crown » et ses passages où il faut cuisiner avec des ingrédients issus de la chasse aux monstres. Il s’agit en quelque sorte d’un « behind the scene » qui permet aux lecteurs de découvrir comment tout ces ingrédients sont finalement arrivés là.
Ce n’est peut être pas la série de l’année mais avec ce titre Casterman offre à sa collection « Sakka » un titre original qui apporte un regard novateur sur un genre qui peine parfois à se revisiter.
Il est également à noter le travail de l’éditeur sur ce manga qui jouit d’un papier de qualité, d’une reliure solide et d’une couverture à l’aspect cartonné du plus bel effet.
« Gloutons & Dragons » tome 01 sera en vente dans toutes les bonnes librairies à partir du 17 mai 2017.

Un grand merci à Casterman pour m’avoir fait parvenir ce tome en avant première me permettant ainsi de vous livrer mon modeste avis.

Ce contenu a été publié dans Manga, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à [Lecture Manga] Gloutons & Dragons tome 01

  1. Carole dit :

    Tout comme toi, le genre heroic fantasy n’est pas celui que je préfère, mais en lisant ton article, ça me donne envie de découvrir davantage sur l’histoire de Gloutons & Dragons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *