[Lecture BD] Freaks Squeele Funérailles T.1 Fortunate Sons

01

Il y a un certain temps déjà ( un peu plus de 2 ans pour être précis) je vous parlais de la très sympathique BD Freaks Squeele dessinée par Florent Maudoux et éditée par ANKAMA sous le label 619. La série est toujours en cours actuellement mais reste bloquée au 5éme volume et pour cause, l’auteur travaillait (entre autres) sur ce qui nous intéresse aujourd’hui à savoir le 1er tome du spin off consacré à Funérailles. Il était deja question d’un récit parallèle consacré à ce personnage dans le 4éme volume de Freaks Squeele et c’est maintenant chose faites avec ce 1er volume de Freaks Squeele Funérailles intitulé « Fortunate Sons ».

02b

07La success story d’un chevalier à qui tout semble réussir.

Exit le monde contemporain de Freaks Squeele, pour cette nouvelle série l’intrigue se déroule dans un monde médiéval fantastique en proie à une guerre opposant 2 grandes factions: la république de Rem et le royaume du Namor.
Dans cet univers sombre et violent, l’histoire débute sur la « success story » du jeune chevalier Spartacus qui grace à ses talents de combattants et à un contexte propice à les utiliser va réussir à se hisser au sommet de la hiérarchie militaire de la République. Ce nouveau statut lui permettra également de conquérir l’élue de son cœur, une princesse de la République. Tout deux filent alors le parfait amour et de leur union naitront alors 2 enfants, des jumeaux. Seulement Spartacus ne connaitra l’existence que du 1er né, Scipio, le 2nd étant condamné à une mort certaine à cause d’une sombre prophétie. Il sera malgré tout sauvé du justesse par le chirurgien accoucheur mais sortira gravement mutilé de cette tentative d’assassinat … c’est ainsi que commence la vie de Prétorius, celui la même qui donnera naissance au mythe de Funérailles.

05La carte d’un monde crée pour l’occasion.

J’attendais avec impatience ce « spin off » sur le personnage de Funérailles et quand mon libraire m’a annoncé qu’il était disponible en librairie, je peux vous dire que je me suis rué dessus (façon de parler hein puisque c’est Me Kawakun qui me l’a ramené après sa journée de travail ^^). J’ai bien entendu dévoré le bouquin et si j’ai grandement apprécié sa lecture, je ne peux m’empêcher de rester un peu sur ma faim. Ce n’est pas que j’ai été déçu (bien au contraire) seulement je ne m’attendais pas à un travail aussi important sur l’univers et surtout je ne m’attendais pas à une nouvelle série. Du coup ce 1er tome sert essentiellement d’introduction et si l’histoire se met doucement en place (ce qui explique que je sois resté sur ma faim), il  permet surtout de familiariser le lecteur avec ce nouveau monde totalement différent de celui de Freaks Squeele.

06Un passage particuliérement marquant: l’explication des naissances.

En effet pour Freaks Squeele Funérailles, Florent Maudoux à carrément crée un univers totalement à part avec ses propres « us et coutumes » et sa propre histoire. L’ambiance qui s’en dégage est à mi chemin entre Game of Thrones et des séries comme Requiem le chevalier vampire ou Les Chroniques de la Lune Noire avec un soupçon de Berserk. Les personnages évoluent dans un monde chaotique, partagé entre la guerre, la luxure et la décadence. Ce monde ou la violence domine est également régie par un système de caste ou la naissance décide de la condition et de l’avenir de l’enfant. Le passage sur l’explication des naissances est d’ailleurs particuliérement intéressant d’autant plus que cette « règle » s’applique même aux puissants. Il s’agit donc là d’un univers particuliérement sombre et il faut le reconnaitre particuliérement immersif mais qui ne tombe jamais dans la noirceur la plus totale grâce notamment aux personnages principaux qui restent malgré tout des enfants.

08Un brin d’érotisme n’a jamais fait de mal.

Bien que le monde de Freaks Squeele Funérailles soit particuliérement sombre et violent, le fait que 2 des personnages principaux (qui sont amenés à devenir LES personnages principaux) soient des enfants permet à ce 1er volume de conserver une certaine innocence. Scipio et Prétorius (malgré son statut) ne voient pas le monde de la même façon et sont étranger aux intrigues et aux complots fomentés par les adultes. Ces 2 enfants que tout oppose et qui pourtant sont fréres vont se lier d’amitié et tenter de vivre leur vie d’enfant faites de jeux, de découvertes et de bêtises. Malheureusement la dure réalité de ce monde finira par les rattraper mais cette innocence enfantine aura permit à l’auteur non seulement de créer un lien (qui sera amené à changer à en juger par les relations entre les 2 personages dans Freaks Squeele) mais également de préparer une formidable dimension dramatique dont les prémices se font deja ressentir à la fin de ce 1er tome.

12Certaines planches sont absolument magnifiques.

En terme de dessin il n’y a pas grand chose à dire si ce n’est que le style de Florent Maudoux est toujours aussi efficace et fonctionne à merveille dans cet univers médiéval fantastique. J’ai tout particuliérement apprécié le design des personnages avec une mention spécial au général Spartacus qui est vraiment très classe. Les personnages féminins sont également très réussies avec juste ce qu’il faut de forme pour les « érotiser » sans tomber dans la vulgarité. J’ai aussi apprécié la variété dans les personnages et surtout les « monstres » et autres « gueules cassées » dont le design est parfois très original. Si je devais chipoter je dirais que les expressions des visages (notamment en gros plan) ne sont pas toujours du meilleur effet mais cela reste assez minime. Autre léger point noir, les décors sont parfois un peu trop brouillon ce qui tranche radicalement avec le soin des détails apporté aux personnages. Par contre le gros plus de ce livre ce sont les couleurs. Si à la base Freaks Squeele était en noir et blanc (une version colorisée est sortie depuis), Freaks Squeele Funérailles sort directement en couleur et il faut reconnaitre que cela fonctionne plutôt bien. Personnellement je préfère cette version couleur de Funérailles aux versions colorisées de Freaks Squeele que j’ai eut l’occasion de feuilleter.

09Mais mais mais c’est Batman???

1011Enfin je voulais juste signaler que le livre contient un certain nombre de références bien geek que j’ai pris un certain plaisir à relever ^^. Si j’ai placé celle de Batman en tête, j’avoue que j’ai également souri en voyant que Prétorius est un fan de Mark Landers/Kojiro Hyuga et que les enfants vont se régaler en regardant une VHS de Terminator 2 …  Une chose est sure : Florent Maudoux à d’excellente référence ^^.

13J’ai vraiment pris un grand plaisir à lire et relire ce 1er tome de Freaks Squeele Funérailles et je ne vous cache pas qu’a la vue de cette image annonçant le volume 2 j’ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite. Au final si vous avez lu Freaks Squeele et que vous avez aimé alors que je ne peux que vous conseiller de lire ce spin off consacré à Funérailles et si vous ne connaissez pas les séries de Florent Maudoux alors n’hésitez pas à vous lancer car ce monsieur à vraiment du talent pour raconter et illustrer ses histoires. Ce 1er tome de Freaks Squeele Funérailles en est encore une fois la preuve.

Ce contenu a été publié dans BD/Comics/Livres, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

One Response to [Lecture BD] Freaks Squeele Funérailles T.1 Fortunate Sons

  1. NeoDandy dit :

    Je ne connais pas cette bande dessinée … Je serai curieux de découvrir de nouveaux noms si tu as l’occasion de faire plusieurs présentations de ce genre. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *