[J-pop] Namie Amuro – Uncontrolled


Comme chaque année, Namie Amuro nous concocte un album, ainsi qu’une tournée, qui cette fois sera un Dome Tour (tournée des stades). De plus le 16 Septembre 2012 marquera ses 20 ans de carrière. A cette occasion la chanteuse va se produire dans un live spécial à Okinawa, sa ville natale, et a invité plusieurs chanteurs qui l’accompagneront. Il était donc normal de s’attendre à un très bon album de la miss. Surtout que ce dernier regroupe pas moins de 5 chansons chantées entièrement en anglais, afin d’être plus abordable dans le reste de l’Asie. Alors est-ce qu’Uncontrolled est à la hauteur?

L’album, composé de 13 titres, ne contient malheureusement que 4 chansons inédites, les autres chansons étant auparavant sortis en single donc déjà connus du public. Toutefois, Go Round, Break It et YEAH-OH ont droit ici à des versions album.

Uncontrolled est disponible en 3 versions : cd, cd + dvd et en playbutton (un mini lecteur mp3 sous forme de badge, rechargeable via USB).

Tracklist :

CD :
1. In the Spotlight(TOKYO)
2. NAKED
3. GO ROUND (‘N ROUND ‘N ROUND)
4. Sit!Stay!Wait!Down!
5. Hot Girls
6. Break It
7. Get Myself Back
8. Love Story
9. Let’s Go
10. SINGING « YEAH-OH »
11. Fight Together
12. ONLY YOU
13. Tempest

DVD (Music Video) :
1. In the Spotlight(TOKYO)
2. NAKED
3. Go Round
4. Hot Girls
5. Break It
6. Get Myself Back
7. Love Story
8. Let’s Go
9. YEAH-OH
10. ONLY YOU
11. Tempest

On commence cet opus avec In the Spotlight(TOKYO), une chanson très rythmée, avec quelques consonances électronique. L’interprétation de Namie est parfaite, malgré l’anglais. Les chœurs sur le fond, ainsi que la batterie s’intègre parfaitement au rythme saccadé et à une mélodie parfois très synthétique.

Aperçu du clip : [youtube=http://youtu.be/7sGhHCuCnOk]

La deuxième piste Naked est une piste avec un rythme permanent sur le fond, grâce à l’utilisation d’un son synthétique qui se répète. Une grande place est laissé à l’instrumentale qui du coup s’impose beaucoup trop par rapport au chant de Namie Amuro. Malgré des variations de voix évidentes et une interprétation dynamique pour tenir le rythme, la chanson reste un peu trop répétitive.

GO ROUND (‘N ROUND ‘N ROUND) est la version anglaise de Go Round. Et pour moi, l’ayant beaucoup écouté en single, je trouve que la chanson perd beaucoup en impact. La voix de Namie Amuro semble plus aiguë et du coup moins maitrisé, peut-être justement à cause de la langue. Toutefois pour moi cette chanson était une réussite dans sa version originale grâce à une instrumentale recherchée. Ici, on répète plusieurs fois la même phrase à la fin de la chanson, alors que la version japonaise avait quelques variations en anglais…

La 4ème piste Sit!Stay!Wait!Down! qui est notamment l’opening d’un drama se démarque par un changement de rythme permanent. En effet, au début on a une chanson très rythmée par l’instrumentale et la voix, puis une voix qui chante progressivement très rapidement, une sorte de fredonnement avec des « ou » à la chaîne, et enfin une instrumentale qui monte progressivement avant le refrain. Çela parait très décousue, mais en même temps recherché, car pour moi rien ne me choque et tout s’enchaîne parfaitement. Les Sit!Stay!Wait!Down! viennent naturellement ponctuer le refrain.

On enchaine ensuite avec Hot Girls, la seconde inédite de l’album. C’est dommage que la voix de namie est à chaque fois un peu caché soit par des chœurs, soit par un léger vocoder. La chanson est une piste pop électronique qui est sympa à l’écoute, mais les « hot girls make the world go round » deviennent beaucoup trop répétitif pour ma part.

Clip disponible sur facebook (il reste assez difficile de se les procurer…)

Break It a droit ici à une instrumentale complètement différente de la version single. Je trouve cette sorte de remix raté, car en plus d’avoir modifié un peu la voix de Namie, cela change également l’ambiance de la chanson qui devient brouillonne et à la limite du supportable.

On enchaine ensuite avec deux balades Get Myself Back et Love Story (qui est l’ending du drama dont Sit!Stay!Wait!Down! est l’opening). Je trouve la première plus réussie car elle met parfaitement en valeur la voix de la chanteuse, avec des touches de piano et du violon ici et là pour accompagner le chant. Quant à la seconde, je la trouve beaucoup trop monotone avec un piano trop présent et qui lourde l’ensemble plus qu’autre chose..

Let’s Go est la troisième inédite. La chanson est très dynamique, agrémenté par un son électronique qui monte et un rythme qui se répète pendant toute la durée du titre.

Aperçu du clip : [youtube=http://youtu.be/rEeDHpnYzK0]

SINGING « YEAH-OH » souffre du même problème que GO ROUND (‘N ROUND ‘N ROUND), la voix de la chanteuse souffrant de la langue anglaise, devenue du coup moins juste et plus aiguë. Toutefois la chanson est tout aussi plaisante que son homologue japonaise, grâce à une instrumentale certes parfois très synthétique mais qui colle parfaitement à la voix de Namie Amuro. J’aime beaucoup le vocoder utilisé vers la fin de la chanson qui s’intègre parfaitement à l’ensemble général.

On continue avec Fight Together, qui fut un des endings de l’anime One Piece. On sent tout de suite la patte « anime » qui change du registre habituel de la chanteuse. La chanson a un côté mignon avec une interprétation tout en douceur, qui du coup a moins d’impact que les autres chansons de l’album mais qui reste toutefois agréable à écouter.

ONLY YOU (qui servira de thème musical officiel pour le Championnat d’Europe de football de l’UEFA 2012 lors de sa diffusion sur la chaîne WOWOW) est la dernière inédite, une balade flirtant avec le mid-tempo entièrement interprétée en anglais. Je trouve qu’ici elle s’est surpassé au niveau de l’accent, la langue semble très naturelle. Je la trouvais très fade à ma première écoute, finalement elle passe assez bien.

Aperçu du clip : [youtube=http://youtu.be/Qe9KzD9Vnnw]

On termine l’album avec un autre balade, Tempest où l’interprétation de la chanteuse pendant les refrains est très haut perché. Il y a un côté féérique avec ce piano et cette flûte qui rythme la chanson, et cette instrumentale très « surjouée » pendant les refrains. Pour moi, Namie amuro chante beaucoup trop aigüe et du coup a du mal à tenir la note.

Namie Amuro nous livre donc un album ni très bon ni très mauvais. Cela tient plus du best-of qu’autre chose avec seulement 4 inédites, il faut dire qu’elle ne s’est vraiment pas foulée. On peut dire la même chose pour les clips des chansons inédites, où Namie Amuro se contente la plupart du temps de chanter devant la caméra, sans vraiment faire de chorégraphie ni avec de réel scénario..
Il manque également une certaine homogénéité à l’album, les titres semblant avoir été mis les uns à la suite des autres sans réel ordre.

Ma note : 10/20 (et encore je suis gentille :D)

Cela n’empêche toutefois pas le public à acheter l’album, car aujourd’hui le 13/07, l’album s’est déjà vendu à 394 621 exemplaires! De plus 300 000 personnes sont attendues durant sa tournée qui compte 6 dates. Les places de son live spécial (27 000) à Okinawa ont été vendues en 5minutes… Namie s’y produira avec M-flo, AI, ZEEBRA, RHYMESTER, Kaname Kawabata (qui a collaboré avec elle sur son album Checkmate) et Anna Tsuchiya.

De plus une certaine promo à été mis en place, notamment par la réalisation d’un panneau représentant la pochette de l’album en plein quartier de Shinjuku.

Namie Amuro est également égérie d’une marque de cosmétique, a fait quelques émissions de radios et apparait sur plusieurs couvertures de magazines. On l’a également vu a Hong Kong, Taipei ou encore Taïwan où elle a rencontré la chanteuse Jolin Tsai.

Packaging de l’album (cd + dvd) :

Back-cover de l’album

Un feuillet (sur la droite) s’ajoute au livret afin de promouvoir ses 20 ans de carrière

Ce contenu a été publié dans J-pop, Music, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 Responses to [J-pop] Namie Amuro – Uncontrolled

  1. Cara dit :

    Raaaaa, elle aurait pu se casser un peu plus pour le packaging quand même (et pour l’abum best-of aussi bien évidemment). Tu as de la chance : tu supportes encore Get Myself Back… 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *