[Divers] Japon 2015 : les achats et autres craquages!

jp71501En faisant le tri sur mon pc, je suis tombé sur le dossier contenant les photos de mes achats au Japon en Juillet dernier.
Normalement ce billet aurait du venir juste après les différents articles retraçant notre voyage mais comme je ne les ai toujours pas fini ( il doit m’en rester 4 ou 5 à écrire) et que j’ai très envie de vous parler de mes achats sur place (même s’ils commencent à dater un peu XD) voici donc un récapitulatif de ce que j’ai ramené de beau dans mes valises avec au programme du manga, des art-books, de la figurine (un peu), du jeu vidéo (beaucoup) et j’en passe … ^^

DSC03804On attaque tranquillement avec quelques mangas que j’ai pour la plupart choppé en occaz (dans un état quasi neuf donc) dans un des nombreux Book-Off japonais.
Cela concerne les tomes 34 à 37 de Gantz que je voulais pour avoir la fin de la série en japonais!
Je me suis également choppé les vol 1 et 2 de Last Hero Inuyashiki et le vol 6 de Prison School en neuf. J’ai craqué pour Last Hiro Inuyashiki car en tant que fan de Gantz, je voulais voir à quoi allait ressembler la nouvelle série de l’auteur Hiroya Oku et aucun volume n’était encore sorti en France à ce moment la.
Pour Prison School il s’agissait d’une sortie toute récente au moment de mon voyage et comme je venais de découvrir la version française, je me suis laissé tenter à voir ce qu’il se passait un peu plus tard dans le manga.

DSC03805Bouquin toujours mais cette fois ci du coté des magazines avec les Megami, Megami Special et Nyan Type du moment.
Malgré mes précédents voyages, je ne m’étais jamais intéressé à ces différentes parutions qui sont pourtant des institutions pour les fana d’anime. Ils ont également la particularité de contenir chacun une 10aine de poster recto verso à l’effigie des héroïnes des animes du moment. En ce qui me concerne j’ai eu droit entre autres à du DanMachi, Triage X, Highschool DxD ou encore Kantai Collection.

Je me suis également choppé un magazine paru à l’occasion des 30 ans du manga City Hunter de Tsukasa Hojo.
Récapitulatif des missions de Ryo Saeba, Top 30 des plus belles actions mais aussi des mokkori, recueil d’illustrations, contribution d’autres auteurs et interview sont au programme des quelques 120 pages de l’ouvrage.
Je ne le cherchais pas particuliérement et j’ai été assez surpris de le trouver dans un Conbini parmi divers autres magazines mais pour le coup je le trouve vraiment très sympa et plutot bien foutu.
Il fera éventuellement l’objet d’un billet dédié ou d’une mise à jour de photos histoire de vous en montrer un peu plus.

DSC03808Enfin impossible pendant un séjour au japon de ne pas craquer sur différents art-books.
Si celui sur Puzzle & Dragons à déjà fait l’objet d’un précédent billet, j’en ai également prit 3 autres dédiés respectivement à DanganRonpa Another Episode, Triage X/HighSchool of the Dead ainsi qu’aux 2 séries To Love (ru/trouble et darkness).
La aussi chacun des ouvrages mériterait un article dédié (un jour peut être XD) mais ce que je peux rapidement dire c’est que le bouquin sur DanganRonpa Another Episode (épisode « spin-off » de la série sur ps vita) est aussi un guide du jeu qui m’a été très utile pour chopper le platine de la version japonaise du jeu.
Pour « Lighning Pop », c’est un art book consacré au travail de Shouji Sato à qui l’on doit les héroïnes bien pourvues des mangas Triage X et Highschool of the Dead. J’avais repéré la version fr chez mon libraire mais étant un inconditionnel des art-books japonais, j’attendais pour le bon moment pour me le procurer en v.o ce qui est chose faite.
« Venus » est quant à lui un recueil  d’illustrations provenant des mangas « To Love Ru » et « To Love Darkness » dont les dessins sont signés par Yabuki Kentaro. J’ai découvert cet auteur il y a de nombreuses années avec la série « Black Cat » et je suis très rapidement tombé sous le charme de ses dessins. Avec les séries To Love, l’auteur montre qu’il dessine tout aussi bien les scénes d’actions que les « pantsu shot » et les fortes poitrines, ce qui n’est pas pour me déplaire.

DSC03778Fini pour le papier et place au plastique maintenant avec les figurines que j’ai récupéré sur place à savoir la  Black Blaze, Graceful Valkyrie de Puzzle & Dragons et Eri Ayase version « Sore wa Bokutachi no Kiseki » de Love Live.

Ces 2 figurines ne m’ont pas couté grand choses (de mémoire respectivement 600 et 800 yens soit environ 5 et 6€50) puisqu’il s’agit de « Prize Figure » que j’ai gagné en jouant aux « UFO Catcher ». Je pourrais passer des heures à arpenter les salles d’arcade en quête de la figurine prête à tomber d’autant plus qu’avec un peu de technique il est vraiment possible de remporter ces prix qui sont pour le coup vraiment sympa (on est bien loin des peluches à la c.. impossible à chopper dans nos machines à pince XD).

DSC03801Bon ce n’est pas de la figurine haut de gamme et les finitions peuvent parfois laisser à désirer mais pour le prix et avec le fun que cela procure de les faire tomber, je suis totalement satisfait de cet « achat ». C’est un des objectifs que je me fixe à chaque fois que je me rend au Japon et c’est toujours un plaisir de le remplir.
Malgré le très large choix de figurines disponible en magasin, je me suis limité à ces 2 là car je n’ai plus trop de place à la maison pour en exposer d’autres (ce qui ne m’empêche pas pour autant de continuer à en commander mais uniquement en cas de gros coup de cœur XD).

DSC03757Si je me suis retenu en ce qui concerne les figurines, j’ai eu la main un peu plus lourde en ce qui concerne les jeux vidéo puisque c’est clairement le domaine dans lequel j’ai dépensé le plus d’argent durant ce voyage.

DSC03767On commence gentiment avec de la Ps3 et l’édition « Collector » du visual novel Disorder 6.
J’avais vu passer cette version sur le blog de Joniwan et j’avoue que je l’avais trouvé assez jolie. Du coup quand je suis tombé dessus dans un book-off, je n’ai pas hésité longtemps avant de céder.

Il s’agit d »une édition vraiment soignée avec une très jolie illustration  sur le boitier et un contenu vraiment sympa puisqu’en plus du jeu se trouve l’ost sur 2 CD ainsi qu’un drama audio.

DSC03764On continue avec deux jeux Ps4 : Guilty Gear Xrd et Dead or Alive 5 Last Round.
S’il n’y a pas grand chose à cire sur le DOA5LR derniére mouture en date du jeu de baston de Tecmo que j’ai choppé en occaz chez Trader, il serait un peu plus intéressant de se pencher sur le cas Guilty Gear Xrd.

DSC03765Il s’agit en fait de la limited box qui contient en plus du jeu un fightpad à l’effigie du jeu. Payé une misère dans une boutique d’occaz, je suis bien content de l’avoir pris car cela m’a permis de découvrir les joies du fightpad sur Street Fighter V notamment.
Bien qu’estampillé Sanwa, cette manette au 6 boutons est tout ce qu’il y a de plus cheap en terme de matériau et ce aussi bien au niveau de la coque comme des boutons ou de la croix multidirectionnelle. Malgré tout j’ai découvert avec plaisir la maniabilité idéale à mes yeux que procure ce genre de pad et j’avoue que je songe plus que sérieusement à investir dans un modèle de meilleure qualité.
En ce qui concerne Guilty Gear Xrd, je n’ai pas encore pris le temps de le tester mais j’ai pu faire quelques parties en arcade qui se sont avérées plutot agréables.

DSC03760Viennent ensuite 3 titres PsVita : Taiko no Tatsujin, Persona 4 Dancing all night et l’adaptation jv de l’anime Cross Ange.
Je n’ai pour le moment testé aucun de ces 3 jeux mais ils étaient sur ma wishlist pré- voyage et je n’ai pas eu grand mal à mettre la main dessus (en occasion).

DSC03761Toujours en occasion et toujours sur PsVita, je me suis laissé tenter par cette charmante petite box au dessin très plaisant.
Il s’agit d’une compilation contenant les 2 épisodes du visual novel Lovely x Cation. D’abord sorti sur pc respectivement en 2011 et 2013, cette version Vita est quant à elle disponible depuis mai 2015.

DSC03763Cette box constitue la version collector de la compilation dont le contenu est typiquement japonais.
En plus des 2 jeux et dans la bande son, cette édition contient également un petit set de toilette comprenant une mini brosse à dent et le gobelet qui va bien. Le genre de goodies wtf dont je raffole dans u collector XD.

Encore une fois je n’ai pas testé les jeux mais après quelques recherches, il semblerait que cette version Vita ai été censurée par rapport aux versions PC. A noter qu’il existe également un anime hentai du même nom mais de la à vous dire s’il s’agit d’une adaptation (ce que je pense être le cas) ou non, je n’en ai aucune idée.

DSC03771Enfin voila LE gros morceau en ce qui concerne les Jeux Vidéo : la PsVita collector Persona 4 Dancing All Night.
Cela fait un certain temps que je souhaite acquérir une PsVita Collector mais je n’ai jamais sauté le pas sur le net et ce voyage était pour moi l’occasion de trouver mon bonheur. Malgré tout je n’y croyais pas spécialement car ces petits bijoux se retrouvent rapidement sold out et peuvent se révéler très difficile à trouver par la suite. En ce qui me concerne j’ai trouvé la mienne au détour d’une visite dans un Trader (il me semble ) d’Akihabara. Alors certes il s’agit d’un modèle d’occasion mais connaissant le soin dont font preuve les japonais, je n’ai eut aucune réticence à sauter sur l’affaire. En quelques minutes l’affaire était pliée et je repartais avec une nouvelle console sous le bras.

Niveau contenu ce pack embarque le jeu P4 Dancing all night en version « Crazy Value Pack » avec en plus du jeu, sa bande son ainsi que du contenu à télécharger.

DSC03774Et bien entendu au fond la boite, la fameuse Ps vita collector.

Il s’agit d’une série 2000 à l’effigie du jeu. Si la face avant reste très sobre tout de blanc vêtue (avec un petit aspect laqué pas déplaisant du tout), c’est par contre l’orgie de couleur sur la face arrière.
Le choix des couleurs (flashy et bien pétantes) peut surprendre et même agresser la rétine mais cela colle parfaitement bien à l’esprit du jeu et de ses musiques.
Mention spéciale au petit Teddie qui prend la pose qui va bien pour l’occasion (« Saturday Night Fever » représente).
Très clairement cet achat a fait exploser le budget souvenir sur place mais je voulais vraiment rentrer avec une machine et qui plus est une PsVita Collector, ce qui est maintenant chose faite.

Pour conclure cette partie consacrée aux Jeux Vidéo, quelques petites babioles à commencer par les 2 amiibos Yoshi en laine que nous n’avions pas à la maison : le bleu et le rose.
A ce moment-là ces amiibos venaient de sortir en France et étaient difficilement trouvable, ce qui n’étaient absolument pas le cas au Japon.
Je me suis également pris 2 cartes pour le psn japonais de 5000 yens chacune histoire de pouvoir me lâcher sur certains DLC japonais (comme les personnages supplémentaires de Senran Kagura ^^). Histoire de faire les choses bien, j’ai pris des cartes « spéciales » à l’effigie de jeux : Hatsune Miku et The Idolmaster.

DSC03823

Impossible de faire un voyage au Japon sans ramener de quoi grignoter une fois rentré (histoire de prolonger un peu plus le plaisir du voyage ^^).
Il y a des classiques dont je ne peux pas me passer à commencer par les « Umaibo ». Je suis totalement accro à ces petits bâtonnets aux gouts multiples et variés. Il y a également les fameux « Pocky ». Chaque fois j’essaye de prendre des variétés que je ne connais pas et cette année j’ai découvert les versions Panda (pas mauvaise du tout) et surtout les « Almond Crush » qui sont juste une tuerie!!! (je regrette vraiment de ne pas en avoir pris plus XD).
Je ramène toujours également des « Choco Ball ».
Pour le reste je tape essentiellement au hasard. Bonbons, chocolats, snacks, je prends un peu tout ce qui me passe sous la main avec de bonnes comme de mauvaises surprises XD.

DSC03815

DSC03819J’ai aussi ramené quelques « gâteaux » choisis le plus souvent pour l’emballage que pour le contenu.
La plupart du temps il s’agit de petites brioches fourrées à la pâte de haricots rouges dont je ne raffole pas particuliérement. J’ai tout de même eu quelques bonnes surprises comme les gaufrettes du zoo de Ueno (dans une chouette boite métallique) ou les petites bouchées fourrées à la pêche.
Mention spéciale pour les gâteaux « Maidreamin » offert en cadeau lors de notre visite et qui n’étaient pas mauvais du tout (sorte de petits moelleux vanille/fraise).

DSC03814Achat obligatoire également : les gashapons, dont les machines se comptent par centaines la bas avec autant de produits différents à l’intérieur.
Il y a bien sur des trucs totalement wtf comme les « neko sushi ». D’autres plus classiques (Sailor Moon ou Pokemon) mais mes préférés de cette années sont sans conteste les Monokuma de DanganRonpa Another Episode suivi de près par celui de TerraFormars et cette petite Sonico toute mimi.

DSC03810Et puis il y a les bricoles que l’on trouve au détour des étalages des « 100 yens shop »  ou chez « Tokyu Hands ».
On est tombé en pleine mode du tampon du coup il y en avait partout et pour tous les gouts. Du coup on en a prit quelques uns avec encre et cie histoire de ne pas tomber en rade avant le prochain voyage ^^.

En gros voila tout ce que nous avons ramené avec nous lors de notre séjour au Japon. C’est déjà pas mal et pourtant je ne vous ai pas tout montré car j’avais oublié de vider un sac au moment de la prise des clichés XD.
Manquent à l’appel une peluche Chocobo du café Artnia, un photobook, quelques t-shirts de chez Uniqlo et autres maillots nationaux (foot et baseball) ainsi qu’une magnifique bouteille de « liqueur d’amour ». C’est le petit surnom que je lui ai donné compte tenu de l’emballage mais en fait c’est juste une liqueur de prune (qui passe très bien pure comme dans une bière blanche soit dit en passant).
Je rajouterais probablement des photos de tout cela dans un futur proche et si Mme Kawakun a le courage elle vous présentera également tout un lot de goodies Card Captor Sakura dans un futur billet.

Ce contenu a été publié dans Divers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *