[Critique Ciné] The Dark Knight Rises (avt 1ére)

Réalisé par: Christopher Nolan
Avec: Christian Bale, Gary Oldman, Tom Hardy

Durée: 2h44

Bande Annonce:
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=aPolABoffns]

Résumé:
8 ans ce sont écoulés depuis la mort du procureur Harvey Dent et grâce à son travail Gotham est aujourd’hui une ville sans criminalité ou les plus riches vivent dans l’opulence au détriment du peuple. Batman relégué au rang de criminel n’est plus qu’un lointain souvenir conduisant Bruce Wayne à une retraite solitaire et isolée. Mais dans les sous sols de Gotham la révolte gronde, une révolte mené par le terroriste Bane qui va mettre la ville à feu et à sang obligeant le chevalier noir à reprendre du service pour une ultime bataille.

Mon Avis:
Il aura fallut attendre 4 ans, 4 longues années pour voir enfin arriver dans nos salles obscures « The Dark Knight Rises » l’ultime volet de la trilogie Batman initié en 2005 avec « Batman Begins » et auquel le mémorable « The Dark Knight » fera suite 3 ans plus tard. A la réalisation de ce 3éme épisode on retrouve donc (avec grand plaisir) Christopher Nolan qui signe ici un film attendu par des millions de fans et auquel incombe la lourde tache de succéder à la quasi perfection que fut « The Dark Knight ». Un challenge de taille pour le réalisateur qui s’est simplement contenté de relevé le défi haut la main.

Bane: un méchant charismatique et cruel qui rivalise sans soucis avec le Joker de « The Dark Knight »

Personnellement j’étais un peu scéptique avant de me rendre à la projection de « The Dark Knight Rises » car ayant eut de vents de certaines rumeurs (heureusement infondés) ainsi que l’écho de retours assez mitigés sur le film, j’avais un peu peur que ce dernier ne tienne pas ses promesses et n’offre pas de conclusion digne de ce nom au Chevalier Noir de Gotham. Ainsi au moment ou les lumières se sont éteintes dans la salle j’avais l’impression d’être comme au départ de Montagne Russe éprouvant un mélange subtil entre angoisse et excitation. Puis au fur et à mesure du film toutes ces hésitations, ces craintes ont été balayé les unes après les autres pour qu’au final ne reste qu’un sentiment de gratitude envers Christopher Nolan pour son travail sur cette fabuleuse trilogie qu’il offre au monde du cinéma et dont la conclusion achève avec brio et non sans un certain génie cette saga qui à n’en pas douter fera date à jamais dans l’histoire du cinéma de super héros.

Bane vs Batman un affrontement violent et froid sans fioritures ou l’unique objectif est de briser son adversaire…

Non je n’ai pas aimé « The Dark Knight Rises » … j’ai juste adoré ce film qui révèle encore une fois l’étendue du talent de son réalisateur ainsi que sa maitrise parfaite du sujet que ce soit en terme de scénario ou de mise en scéne.
En effet d’un point de vue scénaristique le film réussi la prouesse de s’insérer à la perfection dans la continuité de la saga et s’offre même le luxe d’être en parfaite cohérence avec les 2 épisodes précédents. Les liens entre les 3 films sont très bien pensés et si l’intrigue principale découle des événements de « Batman Begins », elle n’aurait pas pu se faire sans un contexte géopolitique amené quant à lui par « The Dark Knight ». C’est donc avec un réel plaisir et une véritable satisfaction que l’on découvre au fur et à mesure du film les quelques scénes qui font le lien avec les événements des précédents films. Nolan prouve ainsi qu’il avait bel et bien pensé sa trilogie depuis le début et que rien (pas même la mort tragique et imprévisible de Heath Ledger) n’est venu altérer ses plans.
L’histoire en elle même de TDKR est également bien construite et surtout suffisamment dense pour littéralement happer l’attention du spectateur durant les 2h44 que dure le film. Nolan emmène son public là ou il le veut quand il le veut et parvient à occulter l’envie d’anticipation conservant ainsi quasi intact l’effet de surprise des révélations qui parsème le film. Christopher Nolan nous sert donc une intrigue qui se savoure avec délectation du début à la fin y joignant en guise de dessert un final absolument fabuleux, le tout agrémenté d’un casting aussi savoureux qu’un grand cru.

Anne Hathaway absolument amazing (et tellement sensuel) dans le rôle de Selina Kyle/Catwoman

En effet pour cet ultime volet de la trilogie Batman, le réalisateur s’est entouré d’acteur tous plus compétent les uns que les autres et qui campent chacun leur rôle à la perfection. Christian Baleest encore une fois impeccable dans LE rôle de sa carrière. Bruce Wayne est ici dépeint de façon plus intimiste, affaibli et en proie en doute ce qui aura pour conséquence de révéler toute l’humanité de Batman face au terrible Bane. Derrière le masque de ce terroriste cruel et sans pitié se cache Tom Hardy (Bronson, Inception, Warrior, Target T-T) très convaincant et ultra charismatique dans la peau de ce méchant aussi machiavélique que puissant.
Comment ne pas évoquer également Anne Hathaway qui endosse à merveille le rôle de la mystérieuse et très attirante Selina Kyle. A noter que si le personnage de Catwoman n’est jamais cité à proprement parlé, de nombreux détails pour la plupart subtil sont là pour rappeler son existence (coupure de presse, lunette de vision nocturne qui une fois relevée ont la forme d’oreille de chat…). Si à un moment j’ai eut des doutes quant à la capacité de Anne Hathaway à endosser le costume, ils ont totalement disparu ne laissant que le plaisir d’avoir été charmé par cette envoutante créature.
Je me dois aussi de vous parler de Joseph Gordon Levitt qui incarne ici Blake, un jeu flic idéaliste mais également orphelin … oui encore un coup de génie de Nolan qui place l’un de ses acteurs fétiche dans un rôle à sa mesure.
Enfin un mot sur les autres têtes d’affiche que sont Michael Caine (Alfred), Gary Oldman ( Commissaire Gordon), Morgan Freeman (Lucius Fox) qui sont ici un peu en retrait mais qui jouent tous avec la même conviction et que l’on retrouve avec plaisir dans leur rôle respectif. Il n’y a finalement que Marion Cotillard (Miranda Tate) qui ne convainc pas totalement mais c’est certainement du au fait que je n’apprécie pas trop l’actrice plus qu’a son rôle dans le film.

Voici la « Bat » certainement l’élément que j’ai le moins apprécié dans le film car un peu trop « too much ».

En plus d’être une réussite scénaristique TDKR est également un véritable bijou visuel offrant des scénes d’une rare intensité (la « prise en otage » de tout Gotham City en étant le parfait exemple). Le film reste clair et propre sans jamais tomber totalement dans la surenchère d’effets spéciaux. Il y a bien quelques passages un peu « too much » façon Michael Bay avec des explosions dans tout les sens mais la encore cela reste assez sobre. Cela confère au film un coté très « réaliste » deja présent dans « The Dark Knight » et qui est admirablement bien repris ici. L’ambiance si particulière qui s’en dégage, sorte de marque de fabrique de Nolan, en devient absolument irrésistible et totalement immersive.
En ce qui concerne les combats la aussi c’est la sobriété et le réalisme qui prime. Pas de chorégraphie de malade mais des coups simples et brutaux dont on ressent sans peine qu’ils sont donné pour faire mal et blesser. D’ailleurs le film porte à merveille son titre puisque pour s’élever il faut avant tout chuter ce que ne manquera pas de faire Batman sous les coups de Bane.
Un mot également sur les musiques de Hans Zimmer qui collent parfaitement à l’ambiance du film et dont le thème principal est juste ultra réussi et terriblement efficace … Une BO de folie pour un film de folie ^^

Ça c’est juste pour le plaisir ^^

Vous l’aurez certainement compris, j’ai été totalement séduit par « The Dark Knight Rises » qui est à mes yeux un véritable chef d’œuvre largement à la mesure de son prédécesseur. Christopher Nolan à encore une fois prouvé qu’il en avait sous le pied et les superlatifs ne manquent pas pour qualifier ce film qui vient clôturer l’une des plus grande trilogie de l’histoire du cinéma. Alors certes le film contient certaines petites incohérences (recensées en anglais ici mais attention aux spoilers) mais il s’agit essentiellement d’infimes détails qui n’empêchent en rien de savourer ce film absolument génial à tout point de vue.
Après un film pareil j’ai juste envie de remercier Christopher Nolan ainsi que tout ceux qui ont travaillé de prés comme de loin sur ce film car c’est avec des œuvres comme celle que le cinéma mérite son titre de 7éme art.
Pour son dernier Batman, Christopher Nolan a à coup sur marqué durablement la licence en sublimant le Chevalier Noir et son univers à tel point  que très sincèrement je ne pense pas qu’il puisse un jour être égalé.
Alors un conseil à toi qui est en vacances et/ou qui ne sait pas quoi faire de son temps libre … regarde « Batman Begins » puis « The Dark Knight » et cours ensuite dans le cinéma dans le plus proche de chez toi pour voir « The Dark Knight Rises » car il s’agit bien la d’une trilogie historique comme on est pas prêt d’en revoir.

Ma note: 22/20

Ça aussi c’est juste pour le plaisir ^^ vous remarquerez le serre tête « oreille de chat » témoignant de la subtilité du film.

Ce contenu a été publié dans Ciné, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 Responses to [Critique Ciné] The Dark Knight Rises (avt 1ére)

  1. stratus dit :

    22/20 t’y vas fort.
    Il est bien, mais pour moi il y a des points obscurs. Il est long, il est trop lumineux, batman sort trop de jour, y a quelques WTF assez méchants et des faux raccords. il est bien oui, il est énorme oui, mais je trouve tDK au dessus.

    • kawakawakun dit :

      22/20 c’est le cœur qui parle, si j’avais du noter « The Dark Knight » j’aurais certainement mis pareil voir mieux.
      En ce qui me concerne je n’attendais pas quelque chose de mieux ou de moins bien que The Dark Knight, je voulais simplement quelque chose qui tienne la comparaison afin de conclure la trilogie en beauté et j’ai été servi. The Dark Knight Rises est différent des autres films, il se déroule dans un contexte différent qui implique de Wayne/Batman ait un comportement différent.
      A mes yeux « The Dark Knight Rises » est aussi bon dans son style que l’est « The Dark Knight » dans le sien (d’ailleurs je ne jurerais pas que ce dernier ne contient pas non plus d’incohérences ou de faux raccords ^^) et c’est tout ce qui compte ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *