[Critique Ciné] The Amazing Spiderman : Le Destin d’un Héros

Spiderman2Réalisé par: Marc Webb
Avec: Andrew Garfield, Emma Stone, Jamie Foxx

Durée: 2h21

Bande Annonce:

Résumé:
Ce n’est un secret pour personne que le combat le plus rude de Spider-Man est celui qu’il mène contre lui-même en tentant de concilier la vie quotidienne de Peter Parker et les lourdes responsabilités de Spider-Man. Mais Peter Parker va se rendre compte qu’il fait face à un conflit de bien plus grande ampleur. Être Spider-Man, quoi de plus grisant ? Peter Parker trouve son bonheur entre sa vie de héros, bondissant d’un gratte-ciel à l’autre, et les doux moments passés aux côté de Gwen. Mais être Spider-Man a un prix : il est le seul à pouvoir protéger ses concitoyens new-yorkais des abominables méchants qui menacent la ville.  Face à Electro, Peter devra affronter un ennemi nettement plus puissant que lui.  Au retour de son vieil ami Harry Osborn, il se rend compte que tous ses ennemis ont un point commun : OsCorp. (source:Allociné)

Mon Avis:
Sorti au cinéma en juillet 2012, The Amazing Spiderman ne m’avait pas franchement laissé un souvenir impérissable, loin de la même (ma critique ici). Profondément déçu par un 1er volet sans saveur, je n’attendais vraiment pas grand chose de cette suite si ce n’est qu’elle arrive au moins à me divertir. Malheureusement c’était encore mettre la barre trop haute tant ce 2nd volet des aventures de l’homme araignée s’est révélé encore plus décevant que son prédécesseur.

spidey204Peter: »On a deja pourri le 1er Spiderman, ça te dirait qu’on fasse pareil pour celui la?
Stacy: « Oh oui mais ne ne me quitte pas parce que je t’aime alors je te quitte mais comme tu m’aimes je veux bien qu’on reste ami ih ih ih » 

Quelques mois sont passés depuis le 1er film et Peter Parker semble totalement épanoui sous le masque de Spiderman. Justicier à ses heures perdues, il entretient également une romance avec la jolie Gwen Stacy. Tout semble aller pour le mieux jusqu’à ce que de vieux démons reviennent hanter Peter, le conduisant à reconsidérer les relations qu’il entretient avec ses proches et notamment avec Stacy.
Si le lien avec le 1er volet de ce reboot et un peu léger et amené d’une manière assez malhabile (les hallucinations qui sortent de nulle part et sans raisons apparentes XD), cela n’empêche que l’idée de faire douter le héros est plutôt bonne et surtout totalement raccord avec la personnalité du personnage original.
Seulement bien que l’idée soit la, son exploitation se révèle des plus pénible en ne se focalisant que sur le couple Peter/Stacy. Ainsi on enchaîne les scènes de rupture/réconciliation  aux dialogues sans queue ni tête qui viennent littéralement plomber le rythme du film.
Bien entendu tout le scénario ne tourne pas exclusivement (quoi que) autour de cette histoire d’amour seulement cette dernière occupe une place tellement énorme dans l’intrigue que les autres pans du scénario sont expédiés à la vitesse de l’éclair et paraissent finalement plus ridicule qu’ils ne le devraient.
Ainsi des éléments importants comme les raisons de la disparition de ses parents ou le retour de Harry Osborn sont expédiés en quelques minutes sans plus de développement que cela.
L’autre gros problème concerne le traitement des méchants dans l’histoire. En effet l’affiche et la bande annonce promettaient un minimum de 3 méchants : Electro, le Bouffon Vert et le Rhino. Ces derniers sont bels et bien présents certes mais apparaissent essentiellement sur la dernière 1/2 heure. De ce fait après s’être coltiné pendant les 3/4 du film une histoire d’amour bien mielleuse façon Twilight, le spectateur finit par se prendre une bonne grosse tartine d’action dans les gencives, Spiderman enchaînant vilain sur vilain.
Cet énorme déséquilibre entre action et émotion finit un peu plus de plonger The Amazing Spiderman 2 dans les abîmes de la médiocrité, tout du moins en matière de scénario.

spidey202« J’en ai marre de servir à rien moi, qu’est ce que je vais bien pouvoir faire de ma vie? »

Du côté de la réalisation par contre les choses sont beaucoup moins calamiteuses. Alors évidement il n’y a pas grand chose à sauver car comme dit précédemment le film s’éternise sur la relation Peter/Stacy mais les quelques passages ou l’on voit Spiderman en action sont quant à eux plutôt bien foutu. A l’instar du 1er épisode les mouvements de l’homme araignée sont très bien retranscrit et sa façon de combattre colle encore une fois parfaitement au personnage. Spidey balance sa toile à tout va et exécute grâce à elle des chorégraphies sortie de nulle part mais qui en jettent vraiment à l’écran. Les combats sont donc juste ahurissants d’autant plus que pour répondre à la toile de l’araignée, il y a Électro et l’électricité. Au départ je n’étais pas trop fan de ce nouveau vilain. Apparence douteuse (malgré le charisme de Jamie Foxx), motivations totalement à la ramasse et j’en passe. Pourtant une fois le bonhomme lancé il y a vraiment du répondant et un énorme potentiel … peut être un peu trop même. Niveau effets spéciaux ce nouvel ennemi permet au réalisateur de se lâcher complètement afin d’offrir un déluge d’arc électrique et autres effets pyrotechniques aux spectateurs. Il fallait bien ça pour que le film dispose de son propre « avengers destruction style » (comprenez qu’avoir une un plusieurs scènes de destruction massive dans un film de super héros semble être devenue obligatoire et ce depuis le film de Josh Whedon). Du coup New York en prends plein la tronche et même si le scénario ne le justifie et ne le nécessite pas vraiment, cela n’empêche que ça passe bien à l’écran. Le seul problème c’est qu’après une telle montée en puissance (et après s’être surtout bien fait chier avec une histoire d’amour à la c..), l’intensité retombe très vite, trop vite même. L’arrivée tardive du bouffon vert ou même du Rhino n’y changeront rien, le mal est fait.

spidey203Certaines scénes restent visuellement très réussies

En ce qui concerne les acteurs je dirais que presque rien n’a changé ou presque par rapport à The Amazing Spiderman 1er du nom. Le duo Andrew Garfield/Emma Stone est toujours aussi à l’ouest et leur façon de jouer étant la même que dans le 1er film , je n’ai pu que les trouver horripilants. Heureusement les choses devraient changer dans le(s) prochain(s) film(s) à leur sujet. Niveau méchant si Jamie Foxx n’a malheureusement pas le temps de dévoiler complètement tout le potentiel de son personnage (qui reste vraiment ridicule pendant une grosse majorité du film) ce n’est absolument pas le cas de Dane DeHaan. Ce nouveau venu (déjà aperçu dans Chronicle) endosse ici le rôle de Harry Osborn/Le bouffon vert et il faut reconnaître qu’il le joue plutôt bien. Entre orphelin perdu à la recherche d’une figure paternelle et psychopathe en devenir, Dane Dehaan à vraiment le potentiel pour incarner un bouffon vert de haute volée. Malgré l’importance qu’elle tient dans la vie de Peter Parker, la tante May incarnée par Sally Field est encore une fois transparente et ne sert que pour quelques scènes tantôt larmoyantes, tantôt comiques mais qui finalement n’apportent rien du tout.
Notons tout de même que le film semble enfin faire une séparation entre Peter Parker et Spiderman. En effet c’est enfin fini l’époque ou Spidey enlevait son masque à tout bout de champs révélant son identité à qui voulaient bien le regarder. C’est d’autant plus agréable que l’homme araignée use enfin de son humour si particulier à la limite du vaseux mais qui contribue à l’identité du personnage.

spidey201Dane Dehaan, un véritable super vilain en devenir

Je ne vais pas y aller par 4 chemins, The Amazing Spiderman : le Destin d’un Héros est à mes yeux une véritable purge cinématographique qu’il vaut mieux éviter. Il y a pourtant des idées et du potentiel mais le film est beaucoup trop déséquilibré et joue trop sur le sentimentalisme pour être un tant soit peu crédible. C’est d’autant plus difficile à encaisser que la concurrence dans le domaine (qui est déjà très rude) fait largement mieux grâce à un gain énorme en maturité. Du coup ce nouveau Spidey fait bien pale figure face à un Captain America 2 (que je n’ai pas critiqué mais qui est à mes yeux un très bon marvel digne successeur de The Avengers) ou face à l’énorme tuerie que devrait être X-men: Days of the Future Past.
Le film paye donc très cher ses choix en terme d’orientation et n’est absolument pas soutenu par son casting globalement médiocre ou son intrigue sans grande envergure. Bref si nous ne l’avez pas encore vu, épargnez vous ce supplice, gardez votre argent et attendez soit sa sortie en dvd/bluray ou encore mieux qu’il soit diffusé un après midi sur TF1 car franchement il ne mérite pas mieux.

Ps: je n’ai pas parlé de la bande son mais elle ne m’a absolument pas marqué si ce n’est l’excellent générique de fin « It’s on again » interprété par Alicia Keys (entre autres).

 

Ce contenu a été publié dans Ciné, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 Responses to [Critique Ciné] The Amazing Spiderman : Le Destin d’un Héros

  1. Tr1pe dit :

    Poh-poh-poh la douche froide. Je comprendre mieux ton point de vue désormais. Dommage certaines scènes apparaissant dans la B.A me donne vraiment envie d’en profiter au cinéma, ainsi que retrouver Spidey et son univers également…
    Mais je n’irais pas… Car place à Tortilla !
    https://fbcdn-sphotos-d-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn2/t1.0-9/p350x350/10172726_10152376470373518_4439277574911840064_n.jpg

  2. Franchement je suis déçu de ce Spider Man pendant tout le long du film tu t’endors et seulement à la fin il y a de l’action, je préfère les films Spider Man avec Tobey Maguire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *