[Critique Ciné] Gravity (avt 1ére)

GravityRéalisé par: Alfonso Cuarón
Avec: Sandra Bullock, George Clooney
Durée: 1h30

Bande Annonce:
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=DKKpespYHkg]

Résumé:
Pour sa 1ére mission dans l’espace le docteur Ryan Stone, accompagnée de l’astronaute Matt Kowalsky, doit intervenir sur un satellite défaillant. Au cours de leur sortie et alors que le Dr Stone est en pleine réparation un terrible incident va survenir laissant les 2 astronautes livrés à eux même dans l’espace. Sans navette pour rentrer et sans communication avec la terre leurs chances de survie semble bien mince d’autant plus que les réserves d’oxygène s’amenuisent petit à petit… 

Mon Avis:

Perso je n’attendais absolument pas ce film dont je n’avais jusqu’ici que très peu entendu parler. J’ai pourtant l’habitude d’aller (très) réguliérement au cinéma et malgré cela je n’avais même pas vu ne serais ce que la bande annonce de « Gravity ». C’est poussé par un ami qui à eut la chance de voir le film en avant première à Paris que j’ai commencé à m’y intéresser. Une bande annonce alléchante et quelques très bonnes critiques plus tard me voila dans la salle attendant de découvrir ce film déjà culte d’après certains. En ce qui me concerne je ne serais pas aussi catégorique. Effectivement j’ai passé un très bon moment face à l’écran et il faut bien reconnaitre que « Gravity » possède des qualités indéniables et indiscutables, celle la même qui font les grands films. Pour autant je ne cacherais pas que certains aspects du film m’ont vraiment rebuté voir agacé.

GRAVITYLe genre de scéne qui donne envie de voyager dans l’espace.

Visuellement parlant, Gravity est une pure merveille et j’avoue avec plaisir que pendant l’heure et demie que dur le film, j’en ai pris plein les yeux. Entre les différentes vues de la terre et l’immensité de l’espace il y à vraiment de quoi rêver. Ajoutez à cela des navettes et autres stations spatiales bluffantes de réalisme, il ne manque alors plus qu’une réalisation aux petits oignons pour obtenir un film ultra immersif … c’est le cas de « Gravity ». L’action est toujours fluide et parfaitement lisible malgré l’inertie et les mouvements perpétuels engendrés par l’état d’apesanteur. Le réalisateur assure donc sans problème le grand spectacle avec les scénes dans l’espace mais parvient également à gérer l’aspect émotionnel en filmant d’une manière un peu plus intimiste en intérieur. L’intérieur (des stations spatiales) permet au réalisateur de mettre en place toute une symbolique visuelle (la position fœtale) afin de donner une dimension philosophique au film. C’est également l’occasion de placer des scénes filmées à la 1ére personne qui sont absolument remarquables. Pour une fois la 3D apporte un véritable plus au film en favorisant encore un peu plus l’immersion du spectateur. Revers de la médaille cependant, certaines scénes un poil trop longue mettant notamment en scéne la dérive des spationautes ont tendance (en plus d’être ennuyeuse) à donner la migraine.

Gravity02Jusqu’ici tout va bien.

En ce qui concerne le scénario, il est suffisamment efficace pour maintenir le spectateur en haleine et le plonger dans l’ambiance si particulière et très réussie du film. L’histoire est fluide et bien mené mais reste dans les grandes lignes ultra prévisible. Il y a bien entendu quelques rebondissements et autres surprises mais « Gravity » suit la trame classique du film catastrophe avec son lot de « coïncidence » parfois un peu douteuse. Le problème vient du fait que ces quelques moments un peu trop « WTF » propre aux films catastrophes font à mes yeux un peu trop « tache » (le mot est un peu fort …) parmi le réalisme ambiant. Après je chipote peut être un peu trop mais certaines scénes m’ont vraiment fait tiqué et je trouve cela un peu dommage.

gravity01C’est déjà plus glamour sans la combi^^.

Du coté des acteurs le constat va être assez rapide. Autant j’ai apprécié George Clooney en vieux briscard de l’espace, autant j’ai eut plus de mal avec Sandra Bullock tant son rôle est caricatural. La 1ére mission dans l’espace d’une personne inexpérimentée qui cache une blessure personnelle sur laquelle elle va être amenée à réfléchir etc etc… C’est terriblement cliché et pourtant Sandra Bullock (qui va trouver le moyen de montrer qu’elle connait un excellent chirurgien  est vachement bien conservé)ne s’en sort pas trop mal si l’on met de coté ses gémissements d’angoisse ultra agaçant et autres moments d’apitoiements sur elle même.

GRAVITY« Ne rien lâcher »

Malgré tout Gravity est un film comme on en voit peu. Le film jouit d’une ambiance et d’un cadre qui sont l’un et l’autre captivant voir même envoutant et rien que pour cela le film vaut le détour. En ce qui me concerne je ne le trouve pas exempt de défauts et j’ai mon lot de petites choses à lui reprocher mais peut être est-ce tout simplement par pur esprit de contradiction, allez savoir. Dans tous les cas Gravity est un film qui ne peut pas laisser indifférent et qui propose une expérience tout à fait unique. Je ne peux que vous encourager à aller voir le film au cinéma et en 3D qui plus est, afin d’en profiter au maximum.

Ma note: 17/20

Ce contenu a été publié dans Ciné, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *