[Critique Ciné] Epic: La Bataille du Royaume Secret (avt 1ére)

epicRéalisé par: Chris Wedge
Avec les voix fr de: Mélanie Laurent, Jérémie Renier, Garou
Durée: 1h42

Bande Annonce:
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=KyVkClixIGA]

Résumé:
Dans la foret se livre une bataille sans répit opposant le peuple de l’herbe, mené par les hommes feuilles, aux Bogans. Ces derniers ont pour unique objectif de détruire la forêt et ainsi faire basculer le fragile équilibre de la vie. La jeune Marie Katherine va se retrouver malgré elle impliquée dans ce conflit et va devoir s’allier à un petit groupe afin d’empêcher la disparition de la forêt
et ainsi sauver leur monde … et le nôtre.

Mon Avis:

Nouvelle franchise du studio Blue Sky (L’age de Glace, RIO), Epic: la Bataille du Royaume Secret est avant tout une adaptation « libre » d’un livre pour enfant nommé « The Leaf Men and the Brave Good Bugs » et c’est peut être ce qui explique cette légèreté dans le traitement de l’intrigue ainsi que la facilité dont le déroulement de l’histoire fait preuve. Pourtant ce nouveau film d’animation partait avec des très bon aprioris grâce à une série de bandes annonces particuliérement réussies. Malheureusement une bande annonce ne fait pas tout et ne protège en rien des mauvaises surprises. Attention, je ne suis pas en train de dire que je n’ai pas aimé ce nouveau film d’animation mais simplement qu’il ne s’est pas révélé à la hauteur de mes attentes.

epic04Ronin en mode assaut sur son Colibri de guerre , je trouve le choix de l’oiseau particuliérement judicieux.

A la base j’ai été totalement emballé par l’univers dans lequel se déroule Epic, à mi chemin entre Avatar et Arthur et les Minimoys. La forêt, différents peuples, un combat ancestral entre le bien et le mal et au milieu de tout cela les humains qui vont prendre conscience de ce conflit et de l’importance de ses conséquences. Cela peut sembler assez classique mais quand en plus de cela le film joui d’un design absolument enchanteur, il y a vraiment de quoi avoir de grosses attentes. C’est exactement le cas pour Epic qui propose une réalisation graphique à mon sens hors du commun. En plus de très jolis décors, la nouvelle réalisation du studio Blue Sky offre une panoplie de personnages vraiment réussie. Entre les nombreuses « races » issues du peuple de l’herbe (représentative de la faune et la flore de la forêt), les très classieux « hommes feuilles » grandement inspirés des samouraïs japonais et les bogans, mélange improbable entre les insectes « nuisibles » et des créatures plus « mystiques » (trolls) il y avait vraiment de quoi faire. Malheureusement les personnages principaux bien que visuellement réussis restent trop classiques et trop superficiels pour être vraiment intéressant. Cela ne les empêche en aucun cas de rester sympathique mais il y avait tellement mieux à faire (d’autant plus que le film effleure certaines possibilités sans réellement les creuser).
Coté réalisation, Epic tient la dragée haute aux autres productions et offre une animation de haute volée. L’action est fluide, les couleurs vraiment jolies et si certains visages manquent un peu d’expression, cela ne gâche en rien l’esthétique du film. Au bout du compte si visuellement parlant Epic tient toutes ses promesses, on ne peut pas forcément en dire autant de la mise en scéne et du scénario.

epic02Un très bon méchant que ce Mandrake, dommage que le film ne lui donne pas plus de crédit.

Avec un titre aussi évocateur je m’attendais à ce que Epic soit réellement un film épique avec de grandes batailles éprouvantes et une histoire à la hauteur des enjeux qui en découlent, ce qui est malheureusement loin d’être le cas. Il y a pourtant quelques bonnes idées durant les quelques scénes d’affrontement entre les 2 armées mais ces dernières sont beaucoup trop courtes et surtout trop sporadiques pour être vraiment immersives. C’est d’autant plus dommage qu’il y avait un vrai potentiel tant les 2 armées regorgent d’éléments « classieux » utilisables. Mais c’est surtout au niveau de l’histoire que le dernier né du studio Blue Sky s’avère décevant. En effet si l’univers d’Epic  pourra satisfaire petits et grands, l’histoire quant à elle ne parlera malheureusement qu’aux plus petits tant elle est simpliste et terriblement manichéenne. Pourtant à plusieurs moment dans le film on sent comme une envie ou tout du moins une possibilité d’intégrer des éléments plus sérieux ou plus sombres mais à chaque fois le scénario prends la tangente et choisis ou la facilité ou tout simplement d’éluder ces éléments. Finalement l’histoire en devient rapidement frustrante tant elle se déroule sans réelles encombres et sans véritables dangers. Déception ultime, le combat final qui aurait pu (du) être l’apothéose du film avec un véritable affrontement et surtout des révélations clairement attendues, est juste saccagé et tourne à la rigolade se finissant sur une pirouette assez discutable. La fin quant à elle ravira essentiellement les petites filles qui rêvent de devenir des princesses …

epic03Une galerie de personnages vraiment intéressante, dommage que l’histoire ne suive pas vraiment.

Je voyais en Epic un possible successeur à Dragon comme meilleur film d’animation de ces dernières années mais ce ne sera malheureusement pas le cas. Peut être en attendais je trop? c’est possible mais cela ne m’empêche pas de penser qu’ Epic aurait pu être autre chose qu’un sympathique film d’animation, à mes yeux il aurait pu être l’équivalent du « Seigneur des Anneaux » ou de « Avatar » en version animée. Maintenant Epic: la Bataille du Royaume Secret reste malgré tout plaisant à voir grâce à un univers particuliérement réussi et une réalisation vraiment léchée.

Ma note: 14/20

Ce contenu a été publié dans Ciné. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *