[Critique Ciné] Batman V Superman : l’aube de la justice

BvSRéalisé par : Zack Snyder
Avec: Ben Affleck, Henri Cavill, Jesse Eisenberg …
Durée: 2h33

Attention, cette critique contient un nombre conséquent de spoilers!!!

Bande Annonce:

Résumé:
Superman s’est dévoilé à la face du monde et ses pouvoirs inspirent fascination et craintes. Bien décidé à se débarrasser de cette « menace », Batman va tout faire pour éliminer le fils de Krypton. Il n’est cependant pas le seul à vouloir détruire Superman et Lex Luthor compte bien parvenir à ses fins coûte que coûte.

Mon avis: Attention spoilers inside!!!
Cela fait pas loin de 2 ans que je n’ai pas écris une critique de film sur le blog. Pas que j’aille moins/plus du tout au cinéma mais simplement que j’ai toujours autant de mal à écrire et que je mets toujours beaucoup plus de temps que je ne le voudrais. Bref après cette longue absence, je romps finalement le silence cinématographique pour vous livrer mon ressenti sur ce Batman V Superman.

bvs04Depuis l’annonce du projet il y a déjà 2 ans, je suis passé par toute une tripotée de sentiments. Au départ j’étais assez dubitatif car encore sous le coup de la trilogie Nolan et l’idée de perdre cela pour repartir sur de nouvelles bases me faisait craindre le pire. Le choix de Ben Affleck pour endosser le rôle du chevalier noir n’ayant pas aidé à améliorer les choses, c’est avec une certaine méfiance que j’ai découvert les premiers teasers/bande annonces. C’est avec le désormais culte « Tell me, do you bleed? … You will! » que j’ai commencé (comme beaucoup de fans j’imagine) à trépigner d’impatience devant ce projet totalement fou. Dés lors chaque nouvelle bande annonce ou spot Tv ne faisait qu’accroître cette impatience de voir enfin le film.
Puis les premiers retour sont tombés, et voyant le film se faire littéralement laminer par les critiques m’a clairement refroidi au point que quelques minutes avant le début de la projection j’étais quasiment persuadé que le résultat serait décevant si ce n’est tout simplement nul ou tout du moins absolument pas à la hauteur de mes attentes … Il ne m’a fallu que 5 petites minutes pour comprendre à quel point je me trompais.

bvs02En effet dès la scène d’ouverture je me suis retrouvé happé dans le film. Le meurtre des parents de Bruce Wayne est pourtant une scène classique des films introduisant Batman mais la version de Zack Snyder avec sa mise en scène léchée et sa narration au top m’a complètement conquis. Et le reste du film continue sur cette lancée avec certes plus ou moins de réussite mais toujours avec cette même volonté de respecter l’univers d’origine.
En effet c’est certainement à mes yeux ce qui fait que j’ai aimé BvS, à savoir qu’il correspond à l’image que j’ai de l’univers DC et de ses personnages.
Man of Steel avait déjà réussi à me faire apprécier Superman ce qui était pourtant loin d’être gagné et retrouver Henri Cavill dans le rôle du fils de Krypton ne s’est pas fait non sans un certain plaisir.
Mais le plus intéressant reste sans conteste le traitement réservé à Bruce Wayne/Batman, campé ici par un Ben Affleck à son meilleur niveau. Ici exit les débuts laborieux et la construction de son image de héros et place à un Batman plus sombre, plus violent, plus mature et surtout abimé par 20 ans de lutte contre le crime. Mais le génie de Zack Snyder c’est de réussir à introduire non seulement le Batman mais aussi et surtout un background d’une richesse totalement folle. En effet au travers de quelques scènes et dialogues toujours bien sentis, il est impossible de passer à coté des nombreuses références faites au passé du chevalier noir. Le plus kiffant étant surtout le teasing du célébre « a death in the family » mais je n’en dirai pas plus.
De plus Ben Affleck, qui pourtant était loin de faire l’unanimité lorsqu’il a été choisi pour ce rôle, assure totalement le job et offre une prestation absolument remarquable et toujours très juste. Une prestation parfaite qui lui vaut largement de rentrer dans le top 3 des meilleurs Batman ever si ce n’est le meilleur.

bvs01Batman V Superman, Ben Affleck vs Henri Cavill, la dualité qui naît entre ces deux personnages que tout oppose est très bien amené et tient parfaitement la route.
Superman, l’extraterrestre aux pouvoirs divins qui veut sauver et protéger des vies face à un Batman désabusé qui voit en lui un futur tyran potentiel échappant à tout contrôle. Il se dégage de cette relation une iconographie biblique très prégnante et lourde de sens mais sans jamais tomber dans le sermon facile et moralisateur.
Autour d’eux gravitent un certain nombre de personnages secondaires, à commencer par Jesse Eisenberg très surprenant en Lex Luthor. Je ne saurai dire si j’ai aimé ou non sa prestation tant elle est déroutante mais le fait est qu’il fait le job. Ce qui est sur c’est qu’au même titre que pour Batman/Bruce Wayne, Snyder s’est montré très généreux et installe le personnage et l’histoire d’une façon très réussie.

bvs05A ce stade Snyder à déjà beaucoup apporté au film mais ce n’était pas encore assez et voila que débarque Wonder Woman interprété par une Gal Gadot totalement investie par le rôle. La princesse Diana fait donc son entrée dans le film aux cotés des géants que sont Batman et Superman et ce qui aurait pu être une simple apparition est au final une véritable introduction pour ses futures aventures en solo. En effet Snyder comme pour les autres personnages dissémine ici et là quelques indices qui laisse présager du meilleur pour leurs films respectifs à venir.

bvs06Pour finir sur les personnages citons Jeremy Irons tout à fait correct dans son rôle d’Alfred Pennyworth (malgré un petit coté « Lucius Fox » qui me gêne un peu), Laurence Fishburne tout à fait cohérent en Perry White et une Lois Lane plus potiche que jamais mais dont le rôle est malheureusement nécessaire pour faire avancer les choses.
Je n’ai cité ici que les personnages les plus représentatifs du film mais pas mal d’autres figures emblématiques de l’écurie DC font également des apparitions plus ou moins remarquées et remarquables. Je pense notamment à l’introduction des futurs acteurs pour les personnages de la Justice League (Flash, Aquaman et Cyborg).
Le choix des acteurs est à mon gout tout à fait discutable mais s’ils s’en sortent à moitié aussi bien que Ben Affleck dans son rôle alors il n’y pas de quoi s’inquiéter. Si je peux donner sa chance à Ezra Miller en Flash, je doute cependant très sincèrement que Jason Momoa fasse un très bon Aquaman.

bvs07A l’image du choix des acteurs, ces scènes sont dans leur mise en place tout à fait discutables et totalement bâclées. Dans les faits, on nous balance ça comme ça sans que le spectateur n’ai rien à chercher ni à comprendre. Certes l’effet « waouh » est bien là mais il y a malgré tout un petit arrière gout amer de déception du fait d’un manque flagrant d’originalité dans le procédé.
Il y a également de nombreuses allusions à d’autres personnages plus ou moins important de chez DC et ces allusions/apparitions font émerger une richesse totalement incroyable qui ne demande qu’à être exploitée et Snyder l’a bien compris en livrant ici un film au scénario à la fois complet mais également très ouvert sur le futur.

bvs03L’histoire du film est en elle même assez basique. Le monde découvre Superman, un extraterrestre aux pouvoirs divin. Son apparition et ses actions divisent le monde. Faut il l’accueillir en héros et le laisser agir à sa guise ou bien s’en méfier et l’amener à répondre de ses actes face à la justice des hommes? Tant de questions qui divisent la société et qui fait émerger une certaine opposition à la fois au niveau du gouvernement mais également dans les populations. Ainsi Lex Luthor et Batman voit en lui une menace et viennent finalement, chacun pour des raisons qui leur sont propres, se dresser sur sa route.
Ce n’est finalement ni plus ni moins qu’une nouvelle représentation du combat entre le bien et le mal mais qui apporte son lot de questionnement sur des sujets de société très contemporain comme le racisme notamment.

bvs08 Seulement Snyder se montre encore une fois extrêmement généreux avec les spectateurs et vient enrichir son récit son récit d’éléments fantastiques (créatures cauchemardesques, voyage temporel et vision du futur) déroutant de prime abord mais qui se révèlent d’une importance capitale pour la suite. Le film se retrouve ainsi ancré dans son présent avec une histoire simple mais efficace mais également tourné vers les prochaines productions DC. Malheureusement en faisant cela Snyder s’adresse quasi exclusivement aux « connaisseurs » de l’univers DC et ce qui en fera saliver plus d’un (moi le premier) risque de ne pas avoir du tout le même impact sur les néophytes qui risquent de ne pas forcément comprendre le pourquoi du comment.
Il s’agit là d’un parti pris que je trouve tout à fait formidable de la part du réalisateur qui livre ici un film à la fois dans la continuité de Man of Steel mais qui se suffit également à lui même tout en affirmant aux spectateurs les plus passionnés que rien n’est amené par hasard et qu’il y a une réelle réflexion et un avenir prometteur pour les franchises DC.
Enfin comme si ce n’était pas assez, Snyder en rajoute une couche en offrant comme ça sans complexe un des événements les plus emblématiques de la chronologie DC : la mort de Superman rien que ça. Je n’en dévoilerais pas plus sur le sujet mais je trouve que c’est sacrément couillu de la part de Snyder de balancer un passage aussi marquant que celui la sur un 2ème film de licence.

bvs09Maintenant le film n’est pas parfait non plus et je suis bien obligé d’évoquer les quelques facilités scénaristiques totalement honteuse présente ici et là (mention spéciale à Lois Lane et la lance). Globalement ces « incohérences » se comptent sur les doigts d’une main mais sont suffisamment énorme pour faire tiquer même le spectateur le plus tolérant. En ce qui me concerne j’avoue avoir été vraiment choquée à une ou deux reprise mais le film offre tellement plus que je ne peux ni ne veux le condamner là dessus.

bvs10Globalement Batman V Superman est un film que je qualifierais de généreux.
Généreux avec ses personnages riches, profonds, charismatiques et pour la plupart bien interprétés. Généreux en matière de scénario avec une véritable ribambelle d’informations sur le passé, le présent et le futur des personnages, le tout sans jamais être indigeste. Enfin généreux visuellement grâce à une réalisation au top et parfaitement maîtrisé. Snyder est un réalisateur très décrié et dont chacun des films fait couler beaucoup d’encre. En ce qui me concerne j’ai toujours vraiment apprécié son style de réalisation et ce Batman V Superman ne fait absolument pas exception à la règle.
C’est toujours très bien filmé avec des choix esthétiques très juste que ce soit au niveau des costumes ou des décors. La mise en scène est toujours correcte, parfois ingénieuse et souvent complètement folle pour offrir des combats magnifiquement bien chorégraphiés et totalement dantesque.

bvs11Là encore Snyder fait preuve d’un parti pris auquel il ne déroge absolument pas : offrir un univers visuel fidèle à celui des comics d’origine. Ainsi bon nombre de scènes sont purement et simplement de vibrants hommages à certains des comics les plus emblématiques de Batman comme de Superman. C’est sombre, c’est froid, c’est puissant, Snyder à tout simplement compris comment doit être porté à l’écran un comics DC et forcément cela tranche radicalement avec le style Marvel auquel les spectateurs sont habitués depuis un certain temps maintenant.
En effet là où un Marvel va tout miser sur le duo action/humour, Snyder lui veut un univers plus sombre, plus noir, plus adulte quoi. Ainsi exit les punchline à tout va et autres drôleries made in Tony Stark et place à des répliques de « bonhomme » qui ne sont pas là pour plaisanter mais pour en découdre (rien que d’y penser certaines répliques me donnent des frissons XD).
Reste malgré tout un réel problème de rythme qui déséquilibre totalement l’ensemble. En effet l’histoire aussi simple soit-elle met un certain temps à se mettre en place à tel point qu’il faut attendre une bonne moitié du film avant que les choses ne commencent à bouger pour qu’au final le gros du budget FX débarque massivement à la toute fin pour un déluge d’effet spéciaux dans un combat absolument titanesque.

bvs12Dire que j’ai aimé Batman V Superman serait un euphémisme tant ce film m’a apporté ce que j’en attendais. C’est beau, c’est généreux, c’est rempli de passion et d’envie de bien faire, de plaire aux fans et pour moi ça à totalement fonctionné.
Pourtant Batman V Superman arrive avec un cahier des charges pas forcément évident à remplir. Entre prolonger Man of Steel, installer Batman et initier les futurs films DC comme Wonder Woman, Aquaman ou encore la justice League, il y avait vraiment énormément de boulot et pourtant (à mes yeux) Zack Snyder a totalement réussi le job.
Certes au final le film n’est (je le répète) absolument pas parfait (quoi qu’à me lire on pourrait croire que si XD) et souffre d’un certain nombre de défauts à commencer par des facilités scénaristiques un peu trop énorme et un rythme très mal équilibré. Ajoutez à cela le style très décrié de Snyder et un film qui sort un peu trop du moule Marvel et vous obtenez des critiques totalement désastreuses et à mon sens absolument injustifiées.
Snyder aurai pu se caler sur le modèle Marvel avec de l’humour x de l’action x des pitreries x des films vident de sens ( si si souvenez vous les premiers Captain America et Thor qui n’avaient d’intérêt que l’annonce des Avengers) mais le retard de DC et sa volonté d’offrir une vision différents des films de super héros l’ont amené à sortir autre chose, quelque chose de totalement différent. Il y a peut être moins d’action, pas d’humour mais le respect des personnages et de l’univers est au rendez vous, les imbrications scénaristiques sont très nombreuses et tout à fait cohérente, le casting est absolument impeccable, les musiques (dont je n’ai pas parlé jusque là bouh!!!) de Hans Zimmer sont tout à fait remarquables et surtout le style visuel si spécifique de Snyder collent parfaitement avec tout ça.
J’aime les films Marvel et je ne boude pas mon plaisir quand ces derniers sortent en salle mais aucun d’entre eux n’a pour le moment réussi à atteindre un tel degré de précision dans le respect de l’univers et à dégager autant d’émotions.
Ce Batman V Superman est absolument unique en son genre et offre une nouvelle lecture cinématographique des super héros, un véritable petit bijou comme seul Snyder sait en faire.

Ma note : 17/20 (19/20 pour le fanboy de Batman et fan de DC que je suis).

Ce contenu a été publié dans Ciné, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 Responses to [Critique Ciné] Batman V Superman : l’aube de la justice

  1. DrizztElfNoir dit :

    Bon j’ai vu le film vendredi dernier, et j’ai donc enfin pu lire ta critique (que j’avais volontairement mise de côté à cause de l’alerte spoilers). Voici ce que j’ai pensé du film.
    Tout d’abord je trouve dommage que tu ne réserves ta critique qu’à ceux qui ont vu le film. A la base c’est censé donner envie à ceux qui te lisent d’aller voir le film. D’autant que tu ne spoiles pas autant que ça, et franchement je pense que tu aurais pu faire une critique sans spoiler sans que ça change beaucoup le fond de l’article, d’autant que d’une part certains éléments que tu décris sont présents dans les bandes annonces et coulent même de source (le film s’appelant Batman Vs Superman, on se doute bien que les 2 vont s’affronter à un moment ou un autre, ce n’est donc pas vraiment un spoil de parler d’une scène de baston entre les 2 super héros) et d’autre part tu ne parles pas en détail de ce qui t’a gêné (tant qu’à spoiler, autant y aller franchement et dire en détail ce qui ne t’as pas plu). Bon après c’est un petit regret, mais vu l’énergie et l’enthousiasme que tu as mis dans ton billet, c’est encore une fois dommage de ne réserver l’article qu’à ceux qui ont vu le film. Rédigeant aussi des tests, je sais que c’est parfois difficile de parler d’un média sans spoiler, mais bon, on trouve toujours des artifices ^^
    Passons maintenant au film. Trêve de suspens, j’ai kiffé lol ! Même si je ne serais pas aussi dithyrambique que toi, car il y a pas mal de choses qui m’ont dérangé. Si je trouve comme toi que la fameuse scène de la Crime Alley est superbement mise en scène, je m’interroge toujours sur la pertinence de changer l’homme qui tue les parents Wayne, en homme de couleur, alors que ça a toujours été un homme caucasien jusqu’ici. En ces temps difficiles, est-ce bien la peine de rajouter de l’huile sur le feu ? Ça n’apporte strictement rien et ça donne au contraire du grain à moudre aux critiques. Ensuite, c’est quoi cette scène où le gamin Wayne s’envole avec les chauves-souris ??? Donc tu vois moi dès le début du film je ne me suis pas vraiment retrouvé dans le même état d’esprit que toi, bien au contraire en fait, et j’ai commencé sérieusement à douter. C’est quoi ce film, en 5 minutes déjà 2 trucs wtf qui n’ont rien à faire là. Bref passons. Je dois confesser que tout comme toi je faisais partie de ceux qui se sont affligés en voyant que c’est Ben Affleck qui était choisis pour le rôle de Bruce Wayne / Batman et que tout comme toi également, je trouve sa performance extraordinaire. Snyder prend ensuite bien le temps de poser son intrigue et ses personnages, même si je confesse avoir trouvé le temps un peu long. Ce Batman, bien plus sombre que celui de Nolan (et en même temps c’est logique, il a 20 années de lutte contre le crime dans les pattes), et incarné par un Ben Affleck ultra crédible, est un digne successeur au Batman incarné par Christian Bale. Franchement chapeau !
    Je trouve par contre le film assez mal équilibré. J’ai trouvé le temps long durant la première moitié je l’ai déjà dit, mais en plus, il est vraiment plus centré sur Bruce Wayne / Batman que sur Clark Kent / Superman. Il y a d’ailleurs durant cette longue introduction, 2-3 choses encore bien wtf, comme ce moment où Wayne envoie un mail à Wonderwoman. Déjà la gonzesse il la connaît à peine et hop il lui envoie un mail tranquilou. Tu vas me répondre que c’est Bruce Wayne et tu auras raison, sauf que c’est quand même un peu gros. Ensuite, c’est quoi ce mail avec les logos de héros DC qui, en cliquant dessus, te diffuse une vidéo de 15 secondes ??? Ça sert d’intro aux prochains films je le conçois, mais y’avait vraiment besoin de faire un truc aussi peu crédible ??? Ensuite, le Flash non sérieux quoi… C’est juste indéfendable, le vieux chicanos méxicain quoi… Je passe sur le Jason Moma en Aquaman (comme toi je suis loin d’être convaincu…) pour arriver sur un autre point qui m’irrite fortement : dans ce film, Batman torture et tue. Je conçois que 20 ans de lutte contre le crime change un homme, pourtant il s’agit là d’une des règles d’honneur du personnage, qui bien qu’elle ait été aussi transigée dans les films de Nolan (une batmobile avec des missiles ça tue jusqu’à preuve du contraire), n’était pas bafouée aussi directement que dans ce film.
    On arrive ensuite où le film livre son plein potentiel, le duel entre les 2 supers héros. Ça monte doucement puis il y a la scène culte du film : le combat. Je me souviens de ce que tu disais quand je déclarais haut et fort : comment un simple homme peut ne serait ce qu’envisager battre Superman. Tu m’as dit à l’époque que >Batman était avant tout un détective et que sa meilleure arme, c’était son intelligence. Quand j’ai vu la scène, j’ai pensé immédiatement à tes paroles, c’est comme si Snyder avait assisté à notre conversation et l’avait transposée à l’écran. Cette scène est mythique et démontre la stratégie dont fait preuve Batman. Et puis, alors qu’on en prend plein la gueule et qu’on kiffe à mort, il se produit l’impensable : une scène ridicule et inadmissible arrive, et non seulement elle gâche ce moment merveilleux, mais en plus c’est surement le moment le plus ridicule que j’ai vu depuis ces dernières années. Snyder nous pose une histoire, met en scène avec plus ou moins de réussite la dualité entre les 2 héros, et alors que Batman est sur le point de l’achever, il dit « Martha » et là tout est fini ? Sérieusement ? En une putain de réplique ? Tu diras ce que tu veux, mais ça c’est juste indéfendable.
    On a ensuite le combat final, tout juste moyen sans plus de commentaires, avec 3 héros qui affrontent le même ennemi sans vraiment collaborer ensemble. Superman et Wonder Woman en prennent chacun plein la gueule pendant que Batman se cache derrière un rocher, et ce n’est qu’au moment de finir qu’ils collaborent et tuent leur adversaire.
    Le final est par contre très réussi, avec un Snyder qui a le cran de faire mourir Superman, comme tu le dis c’est méga osé dès le deuxième film.
    Voilà pour mon avis, même si j’ai aimé je ne suis pas aussi généreux que toi sur la note, on sent bien que c’est le fan boy qui parle et qui ne tient pas vraiment compte des défauts du film dans la note même si tu dis à plusieurs moment que le film est loin d’être parfait. Je mettrai pour ma part un bon 7, ou un 14 ou 15 si je devais mettre une note sur 20. Je comprends par contre pourquoi les fans hardcore des comix pètent un câble et chient sur le film (j’ai écouté plusieurs émissions sur le sujet et leurs arguments se défendent), même si j’ai apprécié pour ma part. Le cas des critiques est tout autre, eux ils sont juste bons à tacler pour tacler, et en aucun cas ça ne méritait tel défoulement…

    • Kawa dit :

      oula quel commentaire ^^
      En ce qui concerne le spoiler alerte, je me suis posé la question jusqu’à la fin et je l’ai finalement rajouté juste avant la publication. Si j’ai écris la critique dans l’optique de spoiler le moins possible (d’où le manque de détails dans ce qui m’a gêné), en me relisant j’ai trouvé que certains éléments relevaient malgré tout du spoil (La mort de Superman en tête) et j’ai finalement décidé d’ajouter la mention à la toute fin.

      En ce qui concerne le film, perso je n’ai pas tiqué sur Joe Chill (l’assassin des parents Wayne) tout simplement parce qu’il s’agit d’un personnage générique. L’univers de Batman a été réécris de très nombreuses fois tout comme son histoire et on y trouve une multitude de Joe différents et Snyder à tout simplment fourni sa version à lui. Donc qu’il soit black, blanc ou beurre n’a que très peu d’importance et franchement vouloir y voir une quelconque forme de provocation c’est vraiment chercher la petite bête (même si effectivement étant donné les événements récents en Europe, les plus réactionnaires peuvent y voir un lien et faire un amalgame ce qui est à mes yeux totalement ridicule.)

      Pour la scéne de l’envol avec les chauves souris … on était tout simplement depuis le début dans un rêve, c’est d’ailleurs mentionné dans le dialogue qui fait la transition avec la scéne à Metropolis. J’ai tiqué moi aussi au début mais cette réplique au il est question du rêve (« Dans mon rêve, je m’envolais avec elle » ou un truc du genre) à tout de suite remis les choses en place.

      Le film est mal structuré je suis totalement d’accord avec toi sur ce point. Par contre il était tout à fait logique que Batman soit plus mis en avant que Superman dans la mesure ou Superman à deja eut son propre film (les gens sont donc supposés connaitre son histoire etc) alors que Batman/Bruce Wayne fait seulement sa 1ére apparition dans cet univers. Il faut poser le personnages et Snyder le fait à merveille avec un background d’une richesse à la hauteur du personnage.

      Le mail que Wayne envoi à Diana ne m’a pas choqué outre mesure dans le sens ou il correspond à la suite logique des événements entre les 2 perso. Elle le surprend quand même à tenter de pirater les serveurs de Luthor et lui trouve la photo qu’elle cherchait. Il lui envoi le mail en tant que Wayne, pas en tant que Batman hein donc pas spécialement choquant qu’il la contact.

      Pour les vidéos je suis comme toi, je trouve cela d’une simplicité aberrante. En gros il lui envoi simplement les fichiers volés à Luthor et hop voila tous les futurs héros annoncés. Si dans la forme ça passe (il découvre que Wonder Woman est rattachée à d’autres personnes avec des super pouvoirs et il veut en savoir plus car l’idée de la ligue de Justice commence à germer) dans le fond c’est du foutage de gueule absolu.
      Si comme toi je ne suis pas emballé par les acteurs choisis je préfère malgré tout leur laisser une chance car pour le moment niveau acteur/personnage Snyder réalise un sans faute (et pourtant combien se sont foutu de la gueule de BatAffleck).
      Superman ne tue pas et met un point d’honneur à s’y tenir mais pas Batman. C’est une fausse idée que l’on se fait sur le personnage. Attention je ne dis que Batman est un tueur de sang froid non pas du tout mais il est plus enclin dans certaines conditions à enfreindre cette règle. 20 ans de Gotham et la mort de Robin (le costume dans la vitrine) l’ont amené à avoir un comportement nettement plus « border line » que l’on retrouve dans bon nombre de comics. Ce Batman de Snyder est une version qui existe bel et bien dans certains comics mais très peu connu du grand public car jamais adapté dans les films/jeux jusqu’à maintenant. A mes yeux il n’y a donc rien de bafoué en ce qui concerne le personnage qui est à mon sens le meilleur Batman cinématographique.

      La façon dont Snyder porte à l’écran le combat entre les 2 superhéros est à mon sens la seule est unique manière de faire ou en tout cas la meilleure. Pour moi il n’aurait pas pu faire mieux. Ce combat est parfait de A à Y car le dénouement (Z donc XD) est tout à fait discutable mais également tout à fait défendable et je vais te le prouver.
      On pourrait partir du principe que effectivement « Je vais te tuer => ma mére s’appelle Matrha aussi ne me tue pas => ah c’est cool bah on est pote alors! » et c’est très certainement ce que le quidam moyen retiendra de la scéne (j’ai eut ce ressenti aussi lors du 1er visionnage). Seulement avec un peu plus de réflexion je pense que les choses vont un peu plus loin. Les mères de Batman et Superman s’appellent respectivement Martha Wayne et Martha Kent c’est un fait. Autre fait : Bruce Wayne reste à jamais profondément traumatisé par le meurtre de ses parents et de n’avoir rien pu faire pour les sauver. Dans le film c’est montré de façon subtil avec les rêves/cauchemar de Bruce Wayne. Alors qu’il va achever Superman, ce dernier lui balance un « sauve Martha ». Le choc psychologique doit être immense pour le chevalier noir et très déstabilisant ce qui explique qu’il s’arrête net. On apprend ensuite qu’il s’agit finalement de la mère de Superman or dans la vision du futur qu’a Batman, Superman lui reproche de lui avoir prit celle qui était son monde. On peut penser à Lois mais comme le souligne judicieusement Lex Luthor, une maman peut tout à fait jouer ce rôle également. Or si Batman continue son affrontement avec Superman, personne ne sauve Martha et cette derniére meure causant ainsi la vision du futur ou Superman tue Batman. C’est à mon sens ce cheminement de pensée qui incite Batman à arrêter son combat et à s’allier avec Superman.
      On pourrait me dire que de toute façon Superman était sur le point de mourir et que cela n’y aurait rien changé et pourtant si puisque Batman à eut une vision du futur, un futur dans lequel Superman est toujours vivant et bien décidé à tuer le chevalier noir.
      Le choix de Batman est tout à fait logique et tire parti de son immense sens du raisonnement, il est seulement extrêmement mal mis en scéne.

      Pour le combat final, je vois mal comment dès leur 1er combat des superhéros qui ne se connaissent pas collaboreraient parfaitement. Ils y vont chacun de leurs capacités pour neutraliser tant bien que mal un ennemi surpuissant. D’ailleurs Batman n’a absolument pas son rôle à jouer dans cet affrontement si ce n’est celui de « leurre » ou d’assist comme il le fait avec la grenade de cryptonite. Il ne faut pas oublier que c’est un simple humain la ou Wonder Woman est une déesse de la guerre et Superman bah c’est Superman quoi. Encore une fois ce combat face à Doomsday est comme il devait être et ce fini magistralement sur la mort de Superman … what else?

      En ce qui me concerne je suis un fan des comics DC (pas uniquement de Batman) et je suis loin de lui chier dessus. D’ailleurs la plupart des critiques négatives que j’ai lu (et j’en ai lu un paquet) sont l’œuvre de personnes qui ne connaissent les comics (Marvel et/ou DC) que par leurs adaptations cinématographiques. Or je suis persuadé que ce Batman V Superman nécessite une certaine connaissance de l’univers DC pour être apprécié à sa juste valeur ce que malheureusement les 3/4 des spectateurs n’ont pas.
      Bercé depuis plus de 10 ans par des films Marvel inégaux et peu dense mais très divertissant et plein d’humour, difficile pour le spectateur de s’y retrouver dans un film sombre, très dense et qui délaisse l’humour au profit de la réflexion.
      Il ne faut pas oublier que Snyder avait la lourde tache d’introduire en un seul et unique film la Justice League et les futurs films DC là ou Marvel à fait 5 films (dont 3 médiocres) avant Avengers.
      Après peut être en effet que mon coté « fan boy » à prit le dessus mais cela n’empêche que j’ai aimé le film (même au bout de la 3éme fois en 1 semaine) et que j’attends avec énormément d’impatience la suite des films DC à commencer par Suicide Squad que je vois d’un tout autre œil maintenant.

  2. Cara dit :

    Comme tu le signales, quand on n’a pas lu les comics, c’est difficile de tout comprendre. Et si je conçois que le film ait pu faire plaisir aux fans et sembler plus complet et prometteur pour la suite, je trouve cela très moyen de ne pas penser aux autres spectateurs (qui, comme tu le dis, constituent certainement la majorité des spectateurs). Ce n’est pas que le film en soi ne puisse pas être apprécié (j’en ai d’ailleurs un avis plus positif que négatif globalement), mais c’est qu’il contient des éléments absolument pas clairs quand on n’a pas lu les comics. Par exemple, si tu ne m’avais pas expliqué pour le futur avec Superman méchant et tout le truc du dénommé Darkseid, je ne verrais toujours qu’un long rêve/hallucination dans un film qui veut déjà faire trop de choses en trop peu de temps…

    D’ailleurs, je persiste toujours à penser que le film souffre quand même d’énormément de raccourcis/énormités/oublis/flous (rayer la mention inutile 😛 ), et cela est quand même gênant, surtout vu les ambitions du film. Le résultat n’est clairement pas à la hauteur de ce que ça aurait pu être. Je suppose que ce sera plus digeste au second visionnage. Mais en attendant, c’est un film sympa pour moi, mais clairement pas le monument que Warner voulait en faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *