[Arrivage] Shadows of the Damned


Après une semaine passée sur Resistance 3 et avant d’attaquer vraiment le jeu en difficulté surhumaine (le mode extrême quoi ^^) pour avoir la platine, j’ai décidé de m’accorder une petite pause poésie avec le bien nommé Shadows of the Damned. Voila un jeu que j’attendais avec impatience et pour un prix d’à peine 25 euros sur Zavvi je n’ai pas hésité une seule seconde.


Point d’édition spéciale et encore moins de collector, mais le strict minimum (galette + notice noir et blanc) pour ce TPS nerveux et sanglant estampillé Grasshopper Manufacture.
Derrière ce jeu se cache ces noms tels que Suda 51 à qui l’on doit des jeux comme Killer7 ou encore les No more Heroes, Shinji Mikami le papa de la célébre série des Resident Evil ou encore Akira Yamaoka connus notamment pour son travail sur les musiques de la série Silent Hill et dont on reconnaitra facilement la patte dans ce jeu avec des musiques angoissantes à souhait.

Dans Shadows of the Damned vous incarnez Garcia Hotspur, un chasseur de démons tout ce qu’il y a de plus viril dont la petite amie à été enlevé par Flemming le prince des démons. Ce dernier n’ayant pas apprécié que le brave Garcia extermine ses congénères, il a décidé pour se venger d’emporter la belle Paula en enfer afin de lui faire payer l’arrogance de son homme. Accompagné du bavard mais néanmoins utile Johnson, voila Garcia parti sur les routes de l’enfer pour retrouver sa promise et massacrer tout ce qui se trouvera sur son chemin … une chose est sure ça va saigner!!!
Après quelques heures passées dessus, je suis complétement conquis par ce jeu. Bon ce n’est pas une grosse claque graphique loin de la et c’est loin de révolutionner le genre mais la sauce prend quand même. L’humour très corrosif des personnages et très plaisant et la relation entre Garcia et Johnson à mourir de rire. L’ambiance très sombre me fait énormément pensé au manga Berserk duquel on supprimerait les épées pour y rajouter des gros flingues.
Ne me reste plus qu’a continuer le jeu pour en découvrir un peu plus sur l’histoire et me diriger vers une platine supplémentaire. En attendant je vous laisse avec un petit bonus : le flyer japonais pour la promotion du jeu que j’ai reçus lors d’une précédente commande … enjoy ^^

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ps: Les joueurs ayant précommandé la version japonaise recevait en bonus un code psn pour télécharger l’OST du jeu ainsi qu’un magasine « Playbox » (en référence à Playboy) avec Paula en couverture et qui contenait des interviews de l’équipe ainsi que diverses informations sur le jeu … un bonus bien sympathique que j’essaye de récupérer so stay tuned ^^

Ce contenu a été publié dans Jeux Vidéo, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 Responses to [Arrivage] Shadows of the Damned

  1. sundvold dit :

    j’aime beaucoup le magazine

  2. EricG dit :

    Ce jeu est excellent

  3. angu1622 dit :

    J’ai beaucoup entendu parler de ce jeu mais je n’ai jamais vraiment pris la peine de me pencher dessus . C’est clair qu’a 25 € la curiosité va peut-être me pousser a l’acheter !

    • kawakawakun dit :

      et à peine plus cher sur amazon … après le jeu est pas exceptionnel mais reste correct. Le jeu vaut surtout le détour pour l’ambiance, les personnages et leurs dialogues ainsi que les musiques.

  4. TaoSensei dit :

    J’hésite toujours autant pour me procurer ce jeu.

    • kawakawakun dit :

      C’est un jeu certes sans grande prétention mais bien sympathique et surtout pas trop cher. Par contre la durée de vie laisse à désirer … à peine une 10aine d’heure pour le terminer en difficile lors de mon 1er run et niveau rejouabilité c’est pas ça du tout car y’a pas de new game+ et pas de bonus à débloquer…

Répondre à angu1622 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *