[Arrivage] Noël continue grace à KANA

01« Quand il n’y en a plus, il y en a encore! », j’imagine que tout le monde connait ce célèbre adage et c’est clairement ce que j’ai ressenti quand j’ai reçu ce sympathique colis en provenance de Belgique. En effet avant hier j’ai eu le grand plaisir de recevoir (après moult péripéties) un colis des éditions KANA contenant les séries mangas que je lis chez eux.
Du coup c’était un peu Noël après Noël quand j’ai ouvert le paquet qui contenait non pas 1 ni 2 mais 3 mois de mangas KANA soit un total de 9 volumes.

02On commence avec du bon gros shonen des familles à savoir « Gamaran », « Psyren » et « Naruto ».
J’en avais deja parlé il y a presque 1 an (ma critique par ici) et je vous confirme aujourd’hui que « Gamaran » est une réelle valeur sure du shonen à l’heure actuelle et une excellente alternative à « Naruto », « Fairy Tail » ou Jaune Pisse euh pardon « One Piece ». Ce 7éme volume est juste excellent et la série continue son petit bonhomme de chemin vers les sommets. Gama et les autres membres de l’école Ogame poursuivent leurs combats contre les lances divines de l’école Myojin alors que les révélations de fin de volume annoncent du très bon pour le prochain volume.
Très bon volume également pour « Naruto » qui lève finalement le voile sur le personnage de Kabuto. En plus de dévoiler l’étendu de ses capacités, on y découvre également son histoire ce qui permet de mieux comprendre le personnage. Mais le fait marquant de ce 61éme volume c’est bien entendu le duo qui affronte Kabuto à savoir Sasuke et Hitachi Uchiwa. Les 2 fréres s’unissent pour affronter ce terrible adversaire et ainsi tenter de mettre un terme à « l’edotensei ».
Volume 14 moins convaincant pour « Psyren » qui approche à grand pas de la fin (encore 2 volumes). Les combats se poursuivent dans les racines et chacun commence peu à peu à dévoiler l’étendue de sa puissance. Si l’avantage semble d’abord aller à Ageha et ses partenaires, l’arrivée du Star Commander Junas change la donne. Il s’agit là clairement d’une mise en bouche, sorte de prologue avant le lancement de l’assaut final contre le W.I.S.E qui débutera dans le prochain et avant dernier tome de la série.

03On enchaine avec 2 séries un peu plus atypique, l’excellentissime « Bakuman » et la controversée « I am a Hero ».
La série « Bakuman » a mis quelque temps avant de réellement m’intéresser mais j’avoue que depuis quelques volumes l’intrigue bat vraiment son plein et je dévore chacun des tomes qui sortent. Il en va de même pour ce 16éme volume qui met cette fois ci en avant l’immense talent de Niizuma Eiji ainsi que la différence de niveau qui le sépare du duo Muto Ashirogi. Une nouvelle intrigue semble également se mettre en place avec le retour sur le devant de la scéne de mangakas « has been » aidés dans leur come back par un mystérieux scénariste. Même si l’ensemble reste très plaisant et passionnant, j’ai tout de même quelques réserves quant à la suite du manga car au final Muto Ashirogi semble encore assez loin de ses objectifs et il ne reste que 4 volumes avant la conclusion finale…
En ce qui concerne « I am a Hero », je suis de moins en moins emballé par ce titre qui était très prometteur mais qui ne parvient pas à me satisfaire réellement. La série oscille entre certains tomes assez plaisants (j’ai encore bien aimé l’histoire avec le groupe de survivant sur le toit) et d’autres finalement très ennuyeux. Ce 9éme tome fait parti de la 2nde catégorie. Il ne se passe pas grand chose et le détachement dont font preuves les personnages par rapport à leur situation est assez déconcertant. Certes il n’en reste pas moins agréable à lire (le prologue est assez original) mais j’en attendais bien plus.

04Un peu plus de légèreté avec les 2 volumes suivants : « Detective Conan » 74 et « Que sa volonté soit faite » 13.
Bien que je n’ai toujours pas lu ce nouveau « Detective Conan » (c’est une série de Madame à la base), j’avoue que je ne suis jamais contre le fait de lire de nouvelles enquêtes du jeune Conan Edogawa. Il est vrai que depuis le temps l’auteur semble avoir carrément oublié l’intrigue principal mais en tant qu’amateur de séries policières, j’y trouve mon compte à chaque fois. Après on me dit souvent que la série se répète et qu’il y a souvent les mêmes arguments et/ou solutions qui reviennent. Effectivement au bout de 74 tomes une certaine routine s’est surement installée mais pour ma part je ne la sens absolument pas car au final les délais de parutions sont suffisamment espacés pour que la série soit « dilué » juste comme il faut dans le flot de mes lectures mensuelles et m’apporter ainsi la bonne dose de réflexion.
Pour « Que sa volonté soit faite », j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce 13éme volume. La série suit son petit bonhomme de chemin et l’ambiance qui s’en dégage est toujours aussi chaleureuse et bon enfant. Les dessins restent très agréables à l’œil pour un rendu au style très moe/kawai. Bon coté histoire ce 13éme tome fait un peu dans le recyclage et la facilité mais les perspectives d’évolution reste assez plaisantes.

05Enfin on termine avec les 2 premiers volumes d’une série que j’attendais avec impatience : « Assassination Classroom » de Yusei Matsui. J’avais commencé à lire la série en scans en attendant qu’elle soit publié en France, ce que Kana a fait. Je profite de l’occasion pour faire une petite parenthèse au sujet des scantrads. A mon sens quand on aime vraiment les mangas, la question ne se pose même pas et il est clair que les scans ne seront jamais une alternative envisageable à la lecture d’un manga papier. Certes avec l’arrivée des tablettes et autres liseuses, cela devient plus facile et agréable de lire des scans mais cela reste tout de même à des années lumières du confort et du plaisir que procure la lecture d’un volume relié. Cependant je n’irais pas jusqu’à dire qu’ils sont une mauvaise chose bien au contraire. En effet avec l’augmentation régulière des prix des mangas et surtout le nombre croissant de nouvelles séries qui débarquent sur le marché français chaque mois, il devient rapidement difficile de choisir ses séries. Du coup j’ai plusieurs fois utilisé les scans pour me faire un avis sur une série afin de décider si elle valait le coup d’entrer dans ma collection ou non. Je regarde réguliérement les plannings des éditeurs français, repère les nouvelles séries susceptibles de m’intéresser et si possible j’en récupère quelques chapitres sur le net. Si la série me plait (comme c’est réguliérement le cas) je l’achète et sinon je passe à autre chose. Ce n’est pas non plus systématique et il m’arrive réguliérement de craquer sur un tome 1 en magasin (ça m’est arrivé encore aujourd’hui XD) mais c’est un système qui à fait se preuves et qui me convient bien.
Pour en revenir à « Assassination Classroom », je rédigerais une critique détaillée incessamment sous peu mais globalement je suis plus que conquis par cette nouvelle série. J’avais lu 3 ou 4 chapitres sur le net ce qui m’a permis d’avoir une 1ére opinion plutôt bonne de ce manga et l’arrivée de ces 2 volumes reliés n’a fait que me conforter dans mon avis sur ce dernier. J’attends donc avec impatience la suite des aventures de Koro sensei  et des ses élèves en espérant que l’auteur ira au bout de ses idées.

Voila qui vient conclure ce sympathique arrivage de mangas et je vais donc m’arrêter là pour cette fois car j’ai encore quelques volumes qui m’attendent sur la table de nuit ^^ Sur ce bonne lecture à tous et à bientôt ^^.

Ce contenu a été publié dans Divers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *