[Arrivage] Blazblue Chronophantasma – Limited Box

001Chez les amateurs de jeux de baston il y a certaines licences qui sont en quelques années devenues absolument incontournables et Blazblue fait bien entendu parti de celles ci. Depuis la sortie du 1er opus il y a de cela quelques années (2008 de mémoire) on ne compte plus les suites et autres « versions améliorées ». Si personnellement j’ai arrêté les frais depuis « Continuum Shift », je ne pouvais pas passer à coté de sa suite à savoir « Blazblue Chronophantasma ». Bien entendu je suis, comme très souvent, passé par la case import afin de me procurer l’édition collector japonaise du titre que je vais tacher de vous présenter dans ce billet et ce avec quelques mois de retard.

003004Disponible depuis la fin du mois d’octobre 2013 (le 25 me semble t’il) à un prix avoisinant les 80€, « Blazblue Chronophantasma Limited Box » fait parti de ces collectors typiquement japonais si cher à mon cœur. Vendu à un prix relativement abordable cette édition propose comme vous allez le voir un contenu tout ce qu’il y a de plus sympathique. Ça commence plutôt fort rien qu’avec la box en elle même. D’une taille relativement conséquente cette derniére est de grande qualité. Un carton bien épais et qui semble très robuste, des finitions exemplaires et surtout une illustration de toute beauté font que ce collector marque déjà l’esprit avant même d’avoir été ouvert. Mais comme l’emballage ne fait pas tout, il faut aller voir ce que cache ce magnifique écrin.

006

En terme de contenu c’est de l’ordre du classique mais efficace. Bien ordonné dans la jolie boi-boite on trouve d’abord le jeu ainsi que la boite renfermant la « nendoroid mini » de Rachel Alucard. En dessous se trouve les 2 autres bonus de ce collector à savoir un CD audio ainsi qu’un Artbook.

009

Baptisé « Blazblue Song Interlude II », le CD de ce collector contient 10 pistes dont l’opening du mode Arcade (Chronophantasma) et l’ending du mode story (Drive Qualia). Pour les autres morceaux il s’agit notamment des « character’s songs » des nouveaux personnages (Izayoi, Amane Nishiki, Bullet, Azrael et Kagura Mutuski) ainsi que des thèmes musicaux du jeu.
Au lieu d’avoir le CD dans une simple pochette plastique ou cartonnée, on à droit ici à un véritable digipack avec cover, tracklist au dos et même une spincard.

012En ce qui concerne l’artbook c’est un peu moins flatteur même si globalement la qualité est au rendez vous. Intitulé « Blazblue Visual Book II » on est en présence d’un ouvrage un peu plus grand qu’un artbook au format dvd à la couverture souple. D’extérieur cet artbook fait dans la sobriété. Un simple logo du jeu et le titre, on a déjà vu mieux.

017A l’intérieur c’est tout de même mieux avec de jolies illustrations horizontales comme verticales mettant en valeur les personnages (féminins) du jeu. Dommage cependant qu’il n’y ait pas plus d’illustrations et que certaines reviennent plusieurs fois à la suite avec quelques différences minimes.

Vient ensuite la pièce maitresse de ce collector, le petit plus qui m’a convaincu de commander cette édition, je parle bien entendu de la Nendoroid petit de Rachel Alucard.

020

 

Depuis quelques années ces petites figurines de chez Good Smile Company ont vraiment le vent en poupe et sont très prisées des collectionneurs. Il faut dire que l’entreprise japonaise fait du très bon boulot et propose des petites figurines mignonnes à souhait et plutôt bien réalisées.

Après avoir tout déballé et passé une petite 10aine de minute à essayer de tout assembler correctement(ce qui n’est pas forcément évident), voila ce qu’on obtient :

027Contrairement à ce que l’on pourrait penser je ne suis absolument pas fan de ces petites figurines et je ne vois pas trop l’intérêt de se les procurer seules. Par contre quand il s’agit d’un bonus propre à une édition collector, là c’est une autre paire de manche. Je trouve que ces petites figurines sont idéales en tant que bonus exclusif à une édition spéciale pour un jeu. Cela permet d’avoir un extra qui est original mais qui ne fait pas forcément gonfler le prix comme c’est souvent le cas des collectors avec figurines. Après il faut dire que les produits de chez Good Smile Company sont toujours de très bonne qualité et la firme japonaise prouve encore une fois son savoir faire avec une Rachel Alucard mimi à souhait. Malgré leur petite taille les « Nendoroid Petit » (ou « pu-chi ») jouissent malgré tout d’excellente finition comme en témoigne la robe de Rachel Alucard reproduite jusque dans les moindres détails et ce malgré la complexité du vêtement (dentelles, froufrou et j’en passe…).

028Si j’ai craqué pour cette édition, c’est tout simplement parce-que je possède deja la « Nendoroid Petit » de Noël Vermillion qui était présente dans l’édition collector japonaise de « Blazblue Continuum Shift ». Ayant deja été très satisfait par cette petite figurine, je n’ai pas pu résister à l’envie de lui procurer une petite camarade ^^.
Il est d’ailleurs amusant de constater les petites différences qui existent entre les 2 modèles et qui témoignent de l’importance que prennent ces petites figurines. Les finitions comme la qualité des peintures sont un poil meilleures sur la figurine de Rachel, signe du soin grandissant apporté à ces petits personnages.

029Bien entendu on termine avec le jeu « Blazblue Chronophantasma » qui offre également son petit lot de surprise ^^.

030Comme d’habitude on trouve quelques flyers qui sont ici dédiés à l’anniversaire d’Arc System Works ainsi qu’a l’anime Blazblue Alter Memory. Il y a également une carte contenant un code pour le psn afin de télécharger le personnage de Yuuki Terumi en version Evil.

L’autre petite surprise c’est la possibilité de changer la cover du jeu. Personnellement j’ai un petit faible pour la version alternative qui reprend le visuel de ce collector. L’autre cover est un poil trop classique à mon gout et je préfère la version uniquement féminine ^^.

Bien entendu je ne résiste pas à l’envie de vous mettre ces petites images de la notice qui est une « vraie » notice comme on en voit de moins en moins. Tout est là, présentation du jeu et de son système de combat, listing des coups des personnages, bref une notice comme seul les japonais en font encore

035Au final voici une jolie édition collector à la fois bien remplie et de qualité pour un prix en import qui reste relativement attractif (entre 75 et 80€ fdp out).
A noter qu’il existe aussi une version « Ebten » de ce collector qui embarque en plus une tapisserie au format B2.
Pour le moment je n’ai pas encore attaqué le jeu (je n’ai pas allumé la PS3 depuis la mi-Novembre, la faute à la Ps Vita et Dragon’s Crown ainsi qu’à la 3DS et Bravely Default) mais je ne fais pas trop de soucis à ce sujet connaissant le talent dont font preuves les développeurs de chez Arc System Works en matière de jeux de baston.

Ce contenu a été publié dans Arrivages, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 Responses to [Arrivage] Blazblue Chronophantasma – Limited Box

  1. FinalFan dit :

    Très beau collector typiquement japonais !
    A priori t’as pas pris les douanes dessus en plus, c’est cool ! 😀
    Bien vu pour l’OST qui pour le coup (malgré le NOT FOR SALE repéré) avec couverture arrière + spincard pourrait provenir du commerce 🙂

    Marrant comment la boîte de la nendo petit de Rachel doit être grande « pour rien » vu le format habituel des boîtes des nendo de ce format.

  2. Ogaman dit :

    Sympa ce collector, notamment pour l’ost de Blazblue que j’apprécie tout particulièrement.
    Déçu quand même que le jeu ne soit pas prévu sur 360 🙁

  3. yassuke dit :

    Quand j’ai vu la Nendoroid Petit en lisant ton déballage j’ai tout de suite pensé à celle de Noel Vermillon. Et paf image suivante elle sont toutes les deux réunies ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *