[Achat] Les sorties mangas du mois de Mars


Le mois de Mars vient de s’achever et alors que les parutions d’Avril ont déjà commencé, je vous propose un petit récapitulatif des achats mangas pour le mois écoulé, un mois à peine moins fournit en sortie que son prédécesseur ( 15 vol contre 19 en Février) mais particuliérement riche, surtout en Seinen, avec des séries dont j’attendais impatiemment le retour.


On commence avec un quatuor multi-éditeur comprenant Détéctive Conan, J’aime les Sushis (oui c’est bon ^^), Bleach et Le berceau des esprits. N’ayant pas (encore) lu les 2 1ers car j’ai pas mal de volume à rattraper sur ces 2 séries qui ne sont pas vraiment des priorités, on entre dans le vif du sujet avec le 47éme volume de Bleach dans lequel le Gotei 13 est plutôt mal en point face à un Aizen tout puissant. J’étais plutôt sceptique face à cette série du fait des déclarations de mes amis lisant les scans mais il me faut reconnaitre que je ne partage pas leur avis, la série se révélant assez plaisante à lire sur les 2-3 derniers volumes (je garde malgré tout quelques appréhensions à la sortie de chaque nouveau volume). Les choses s’accélèrent un peu dans Le Berceau des Esprits 3 puisqu’on nous révèle enfin les raisons de la vague de folie qui s’est emparé du navire. J’ai été un peu surpris par l’orientation que prend la série qui du coup m’emballe bien mois qu’a ces débuts. J’accroche beaucoup moins à l’histoire (surtout avec les révélations de ce tome) et bien que j’apprécie le style assez particulier des dessins, il faut reconnaitre que ces derniers ne sont pas non plus hyper convaincant … bref voila une série qui risque de passer à la trappe, une chose assez rare ma foi.


Du combat et des jolies filles chez Kaze avec Shikabane Hime 10 et The Qwaser of Stigmata 11. Un tome plutôt convaincant pour Shikabane Hime en dépit d’une certaine faiblesse graphique. Malgré tout l’histoire suit son cours et les choses sérieuses semblent enfin sur le point de commencer. Le Kogonshu arrive tant bien que mal à repousser l’attaque de la multitude et bien que la situation soit assez délicate, le groupe se prépare tout de même à lancer une ultime contre attaque. Très apprécié également l’apparition de Kamika présentée comme la plus puissante des Shikabane Hime et qui livre un très beau combat aux cotés de Makina et de Ouri.
Comme d’habitude pour The Qwaser of Stigmata un volume plaisant à lire grâce à des dessins particuliérement soignés (amateurs de filles dénudées cette série est pour vous ^^) et ce malgré le scénario qui n’avance pas tant que cela dans ce 11éme volume. D’ailleurs j’envisage de plus en plus une relecture de la série car du fait d’un rythme de parution très (trop) espacé, le scénario devient assez confus … peut être le seul reproche que j’aurais à faire à la série.

Voila une autre série qui souffre d’un rythme de parution trop espacé mais comment lui en tenir rigueur devant la qualité de ce nouveau volume. Pour ceux qui ne connaitrait pas cette série, l’histoire se déroule sur l’ile mystérieuse d’Higanjima et met en scéne un groupe d’humain mené par le très charismatique Aki. A la base le petit groupe arrive sur l’ile pour retrouver le frère disparu de Aki mais ils vont rapidement devoir faire face à la horde de vampires qui infestent dorénavant l’ile et à leur terrible chef Miyabi. Coincé sur cette ile maudite, ils n’ont plus qu’une seule option pour survivre: se battre.
La série n’est pas sans défaut mais cela reste vraiment l’un de mes seinen préférés et ce malgré des dessins vraiment très particulier. Mais au delà de l’aspect esthétique qui peut être vraiment déstabilisant, Higanjima c’est avant tout une ambiance, une histoire et des personnages hors normes. Ce 19éme volume met d’ailleurs à l’honneur l’un des personnages les plus mystérieux de l’ile en la personne du « maitre » qui révèle enfin sa véritable identité et encore une fois c’est une véritable claque. Un tome essentiellement sous la forme d’un flash back mais qui n’empêche pas l’intrigue principale d’avancer puisque Aki et son groupe ont enfin en leur possession tout les éléments nécessaire afin de stopper Miyabi. Mais alors que la fin du volume peut laisser à penser que la série entre dans son dénouement, cela ne semble pas être le cas puisque Higanjima est terminé au Japon en … 33 tomes soit un total de 14 volumes de retard chez nous. Bref je ne peux que me réjouir (surtout qu’il existe également une suite ^^) et malgré des délais de parutions étrangement long pour une série terminée, je me languis de découvrir les surprises que réservent l’histoire pour la suite … vivement le volume 20!!!  

On termine avec Tonkam dont les sorties furent assez nombreuses pour ce mois de mars. Du coté des rééditions : Dragon Quest 32 qui voit débuter le combat entre Dai le héros et l’empereur du mal tandis que les compagnons du héros sont toujours aux prises avec le terrible Myst Vearn. Un grand classique dont la fin approche à grand pas ( encore 5 volumes me semble t’ il) mais qui reste toujours aussi agréable à lire. Je n’en dirais pas autant de Orange Road qui commence à me lasser un peu. L’histoire tourne un peu en rond et les dessins vraiment vieillot commence à peser lourd sur cette série dont le principal attrait est avant tout nostalgique. Pour le moment mon envie de connaitre le dénouement reste plus forte même si j’espère tout de même une amélioration pour la suite. On reste dans la comédie sentimentale avec une nouvelle série : To Love Darkness, la suite de To Love Trouble. Étant totalement fan des dessins de Kentaro Yabuki, je ne pouvais pas passer à coté de cette suite qui d’ailleurs s’annonce un peu plus « érotique » que la série précédente. Au programme donc petites culottes et filles dénudées pour des situations toutes plus coquasses les unes que les autres … basique mais toujours aussi efficace. Pour l’occasion Tonkam s’est décidé à sortir un pack spécial comprenant en plus du 1er volume de To love Darkness, le data book To Love Perfect qui reprend en détail tout l’univers des 2 séries To Love avec de nombreux bonus. Les 2 livres aux couvertures brillantes ( façon cardass DBZ j’adore ^^) sont également accompagnés d’une planche de stickers et d’un poster géant recto verso dont je vous laisse apprécier les illustrations :


… Il va vraiment falloir que je songe a changer la déco de ma pièce ^^.

On continue avec 2 excellents « seinen » : Liar Game et Wolf Guy.
Dans ce 10éme tome de Liar Game, les épreuves s’enchainent et ne se ressemblent pas … Le duel entre Akiyama et Yokoya durant l’épreuve de la pandémie touche à sa fin et à grâce à l’intervention de Nao, tout les participants de cette manche se qualifient pour l’épreuve suivante : les chaises musicales. J’avais adoré le drama et je me passionne tout autant pour la version manga qui s’avère bien plus complète. Chaque nouvelle épreuve est un régal et même si les subtilités qui en découlent ne sont pas toujours évidentes à comprendre, cela reste toujours un vrai plaisir de voir les joueurs évoluer dans cet univers digne de Saw (en beaucoup moins gore). Coté dessins même si ce n’est toujours pas à s’ exploser les yeux, d’énormes progrès ont été fait ce qui rend la série d’autant plus attrayantes. Un excellent tome donc mais qu’il faudra comme à chaque fois déguster à tête reposée.
L’expédition punitive de Inugami contre Haguro et ses hommes continue dans ce nouveau Wolf Guy. Le loup garou est cependant en mauvaise posture privé de ses pouvoirs alors que face à lui se tiennent des hommes surarmés et un Do Haguro au paroxysme de sa puissance et plus démoniaque que jamais. Si j’apprécie toujours autant de lire la série, je regrette néanmoins la tournure que prenne certaines choses comme l’évolution de Haguro qui devient vraiment trop monstrueux à mon gout … les dessins qui le représentent sont d’ailleurs de plus en plus « bizarre » … je me demande comment tout cela va finir et je continue d’espérer qu’ Inugami s’ éveil à son vrai pouvoir afin de calmer cette brute démoniaque XD.

Enfin on termine avec le retour du messie et en 2 exemplaires s’il vous plait, je vous parle bien sur de mon manga chouchou Gantz dont le volume 32 sortait en même temps que le second tome de la réédition Osaka. Que dire si ce n’est que je suis un peu mitigé sur ce Gantz 32 … Je trouve que l’histoire avance plutôt bien et les éléments se mettent en place petit à petit mais je regrette l’aspect décousu de la narration qui nous promène un peu trop souvent d’un front à l’autre. Je reste malgré tout sur une bonne impression avec l’apparition de nouveaux extra-terrestres qui risquent de donner du fil à retordre aux Gantzers survivants. Mention spéciale pour l’équipe de secours qui s’illustre brillamment dans ce volume au cours d’un chapitre durant lequel les nouveaux membres démontrent leur talent au combat … la grande classe.
En ce qui concerne Gantz Osaka 2 , c’est toujours aussi beau et agréable à lire mais c’est toujours aussi dispensable … pas de réel ajouts en ce qui concerne le scénario et donc pas grand chose à se mettre sous la dent. Il reste cependant un ultime espoir puisqu’on nous promet un épilogue bonus dans le 3éme et dernier volume mettant en scéne les rescapés de la team Osaka durant la mission en Italie, autant vous dire que je trépigne d’impatience … vivement le mois de mai.

Voila qui vient conclure ce billet sur les sorties de ce mois de mars 2012, un mois riche en seinen qui aura vu débarquer mon top 4 du genre et je peux vous dire que j’ai vraiment apprécié. Il me faut maintenant me tourner vers l’avenir car Avril est déjà entamé et les sorties aussi. Après une 1ére vague au tout début du mois, se profile déjà la seconde salve pour les jours à venir … une chose est sure je ne vais pas manquer de lecture ni de matière pour un prochain billet so stay tuned ^^

Ce contenu a été publié dans Manga, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 Responses to [Achat] Les sorties mangas du mois de Mars

  1. belzedar dit :

    Piqure de rappel avec Higanjima (je me suis arrêté au tome 16) mais comme tu le fais remarquer, le rythme des parutions est chaotique et a eu raison de moi…

    • kawakawakun dit :

      D’ailleurs le tome 20 n’apparait sur aucun des plannings de sortie que j’ai pu voir … Pourquoi une telle irrégularité dans la parution alors que la série est finie … un vrai mystère.

  2. abuderusan dit :

    Salut

    Je vois que tu apprécies particulièrement Gantz. Je ne peux que te conseiller un manga dans la même trempe qui est ZETMAN (dont l’anime vient de commencer d’ailleurs) de Masakazu Katsura (Wingman / Video Girl Ai / I »s etc.).

    Ce manga est assez sombre et nous met mal à l’aise comme a pu le faire Gantz.

    Quand à Détective Conan, je me suis arrêté au 30ème tome à peu près, ça vaut le coup de continuer ?

  3. pitchollow dit :

    Ca va tu est à jour toi ^^ Envie d’attaquer conan depuis un bon bout de temps mais avec les cours un peu difficile 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *